dimanche 14 novembre 2010

Au delà... - Sophie Davant

Titre VF : Au-delà...
Auteur : Sophie Davant
Editeurs : Michel Lafon, J'ai Lu
1ère Edition : 2009
Genre : Témoignage, Autobiographie
Pages : 222


L'un des plus beaux sourires de la télévision cache une blessure restée à vif : le décès de sa mère, d'un cancer généralisé, quand Sophie avait vingt ans. Aujourd'hui, Sophie Davant se penche sur cette douleur récurrente et sur les conséquences qu'elle a eues dans sa propre existence. Elle nous renvoie par là même à nos propres questions face à l'irrémédiable. Doit-on révéler au patient la gravité de son état, et comment le faire ? Pourquoi cette terreur silencieuse autour de celui ou celle qui va mourir et qui a besoin de paroles, de gestes, de tendresse ? Comment peut-on à la fois souffrir de la disparition d'un être cher et sentir en soi l'émergence d'une liberté intérieure qui vous incite à aller au-delà de vous-même ? Eclairée par sa propre expérience et par le Dr Christophe Fauré, psychiatre et spécialiste en soins palliatif, Sophie Davant propose des alternatives à nos regrets, remords et autres culpabilisation. Un livre utile à tous ceux qui sont ou seront confrontés à la perte d'un être cher, et à la peur de leur propre finitude. Et, de façon surprenante, un livre au bout du compte formidablement apaisant.


A l'origine, je ne suis pas spécialement fan de Sophie Davant. Si j'ai lu ce livre c'est parce qu'on m'en avait parlé en bien et que par la même occasion on me l'avait prêté.
Lu en 2 jours, je l'ai trouvé assez sympathique dans l'ensemble. Sophie Davant nous retrace sa vie en ayant point point central le décès de sa propre mère, qui implicitement l'aurait façonnée telle qu'elle est aujourd'hui. On oscille entre diverses périodes de la vie de l'auteur, tantôt en 2009 (date d'écriture et de publication de l'ouvrage), tantôt les années 80-90.
On notera par moment, quelques notions un peu plus théorique apporté par le Dr Fauré, qui permettent de mieux comprendre le processus de deuil, l'annonce d'un cancer et les mécanismes de défenses que nous utilisons. Pour moi de ce côté-là ce n'était pas vraiment une découverte puisque j'avais vu ça lors de mes cours.
Le style d'écriture est très simple et très agréables, ce qui fait que le livre se lit très rapidement (sans compter que niveau édition, il était écrit en gros caractères).


Un roman intéressant et riche, destiné à tous sans nécessairement être fan de Sophie Davant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire