mercredi 25 mai 2011

Aurore - Anne-Marie Pol

Titre VF : Aurore
Auteur : Anne-Marie Pol
Editeur : Pocket Jeunesse
1ère Edition : 2006
Genre : Novelisation, Jeunesse
Pages : 188


ADAPTATION DE - Film : Aurore (2006).


Au royaume de son père, la danse est interdite, mais la Princesse Aurore est une rebelle ! Elle ne cesse de danser sous le regard complice de son frère, Solal. Cela pourrait rester un simple jeu d'enfants, mais Aurore tombe amoureuse d'un garçon qui ne convient pas au Roi. La danse devient alors, pour elle, une façon de conquérir sa liberté...


Trouvé par hasard lors d'une bourse au livre, le résumé de celui-ci me tentait bien. Au final, j'ai trouvé ça assez sympathique mais sans plus. L'histoire d'Aurore nous transporte dans un royaume digne de celui de n'importe quel conte de fée traditionnel. On y découvrir une famille royale unie avec une princesse un peu rebelle, captivée par la danse et qui ne rêve que d'un chose : passer sa vie à danser. Et ce, même si cela est complètement interdit par le Roi son père, pour des raisons que la demoiselle ne doit pas savoir. Oui mais, ce n'est pas tout, le royaume autrefois prospère est en proie à une dette qui s'accroit de jour en jour, pour laquelle le Conseiller Royal n'offre qu'une seule solution : marier sa fille unique à un riche prince. Une histoire assez sympathique en somme, avec par moment la mention de fée j'ai vraiment au la sensation de me trouvé dans un conte, même si au final ce n'est rien d'extraordinaire.
Côté personnage, nous suivons principalement Aurore et son petite frère Solal. Leur relation fraternelle assez fusionelle était assez sympathique, mais en revanche j'ai beaucoup moins adhéré aux danses incessantes de la jeune fille. Certes, je sais que l'auteur a voulu ici faire transparaître sa passion pour la danse, mais j'ai trouvé ça assez lassant à la longue. Mais j'avoue avoir quand même apprécier certaines scènes ou la jeune fille dansait pour exprimer certains sentiments. La recherche de son mari idéal fait assez sourire, mais j'ai moins aimé le fait que le schéma était quasiment identique d'un prétendant à l'autre, je me serais attendue à plus de diversité là dedans. De son côté le Roi est un personnage que j'ai moyennement aimé, s'il tente de gouverner avec toute la sagesse qu'il lui est possible, il n'en reste pas moins manipulé dans l'ombre, et j'ai pas trop accroché au fait qu'il en soit si aveugle. Mon personnage préféré restera sans aucun doute la Reine qui tentera de temporiser les événements entre tout les protagonistes.
Le style d'écriture est assez simple, facile à lire qui s'adresse principalement aux jeunes. On notera malgré tout qu'il s'agit de la novelisation d'un film, de ce fait je n'ai pas été si surprise que cela de voir l'auteur se cantonner à nous donner les événements les uns à la suite des autres. Ceux qui n'aime pas lire de descriptions seront totalement enchanté.
Enfin, mention spéciale à l'édition du livre qui nos offre dans ses pages centrales quelques clichés tirés du film, associé à certaines phrases du livre. Mais j'ai trouvé dommage que ces images oient toutes regroupées au milieu du livre, je les aurais préféré disséminés au fil des pages, là où se trouvent leurs phrases respectives. Néanmoins, cela a piqué ma curiosité et je serais bien tentée de voir le film.


Une novelisation assez sympathique, mais qui je pense, ne ravira que les jeunes demoiselles fana de danse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire