mardi 31 juillet 2012

Les Loups de Kharkov - Alexis Lorens

Titre VF : Les Loups de Kharkov
Auteur : Alexis Lorens
Éditeur : Petit Caveau
1ère Édition : 2010
Genre : Policier
Pages : 204


Novembre 1936. A Paris, la police est sur les dents : les cadavres se succèdent, plus mutilés les uns que les autres. Seul indice, les victimes sont de jeunes et jolies danseuses de ballet. Est-ce l’œuvre d’un psychopathe ? La machination d’une secte satanique ? Les inspecteurs Xavier Kerlann et François Hernandez ignorent qu’ils viennent de tirer le fil d’un écheveau sanglant qui les conduira de Paris à New York sur la piste d’un ennemi plus terrifiant encore…


Tout commence avec une macabre découverte le long des voies ferrées par des cheminots. Une jeune femme est retrouvée égorgée et vidée de son sang par on ne sait quoi. Elle sera la première d'une longue série. Xavier Kerlann est mis sur l'affaire de ces meurtres d'apparence surnaturelle. 

Direction le Paris d'entredeux guerre où prend place notre histoire. Après la découverte du premier corps les policiers sont sur les chapeaux de roues pour retrouver l'assassin de ces jeunes femmes. Car oui, toutes les victimes sont des demoiselles ayant la vingtaine et pratiquant la danse à un niveau professionnel. Ce sera le seul point commun entre toutes les victimes en plus de la façon de le crime est réalisé. Nous suivons plus particulièrement le déroulé de l'enquête au travers des yeux de Xavier Kerlann, le jeune inspecteur. Mais pas seulement, d'autres personnages seront à tour de rôle narrateur, nous permettant de mieux cerner les pratiques de la police et surtout les mobiles des assassins.
Si dans le fond la résolution de l'enquête se fera sans aucune grosse surprise (entendez par là que l'on devine très rapidement l'auteur des crimes). Le déroulé de cette dernière se fera sur un rythme assez haletant, car on est quand même assez curieux de voir la façon dont la police procède pour élucider l'affaire. Il faut dire que l'on est loin des technique actuelles que l'on a à disposition de nos jours, il suffit de jeter un œil aux séries télévisées qui sont diffusées. Dans un sens, j'ai trouvé ça assez intéressant de nous montrer un peu les démarches de l'époque.
Grâce aux victimes et donc grâce au déroulé de l'enquête, on découvre également les coulisse de l'univers des danseurs de ballets; Un univers assez dur dans le fond où le dépassement de soi est le maître mot. Nous allons plus particulièrement découvrir ce monde par les biais d'Emilie, une jeune danseuse colocataire d'une des victimes. Néanmoins, on ne découvre réellement cet univers qu'en surface, l'enquête étant ce qui est le plus mis en avant dans l'histoire.
si le lieu d'action principal de l'histoire est la France, l'auteur nous invite également à découvrir d'autres régions de l'époque : la Russie et l'Amérique entre autre. Des univers assez différents mais qui sot assez intéressant à voir et relativement bien exploité vis-à-vis de l'histoire.

Côté personnages, nous suivons donc les policiers et plus précisément l'inspecteur Xavier Kerlann. Une jeune homme célibataire qui nous donne la sensation de ne vivre que pour son travail, puisque dès lors que l'enquête qui sera confié il s'y jettera corps et âme. Une homme déterminé et sur de lui mais qui connait les limites de l'être humains et surtout ses propres limites.
Le jeune homme sera également bien lié à l'ensemble des policiers en qui il voit des amis proche. C'est tout particulièrement le cas de son coéquipier François et son supérieur. Ces derniers lui vouent une entière confiance en son jugement et surtout selon ses intuitions. Peut-être même un peu trop par moment, mais heureusement pour notre personnage principal, il aura rarement tort.
Concernant les danseurs on notera tout particulièrement la place que la jeune Emilie occupera dans l'histoire. Amie et colocataire de la première victime, elle sera d'un grande aide aux policier pour les débuts de l'affaire mais pas seulement. Xavier et elle se rencontreront à de nombreuses reprises et comme l'on s'en doute finiront par tomber dans les bras l'un de l'autre. D'un façon assez rapide je dois dire. Mais cela apporte un peu de douceur dans le monde assez sombre au sein duquel nous évoluons.
enfin, le dernier groupe de personnages que nous suivons sont un groupe de russes assez étranges dont on découvre peu à peu les méandres de leurs passés et de la maladie dont ils souffrent. Au fil des pages, ils nous intriguent énormément et l'on est curieux de savoir quel est leur lien avec l'enquête dont nos hommes de lois sont chargés.

Le style de l'auteur est très agréable à lire et nos transporte directement dans les années 1930. On visualise bien le côté sombre au sein duquel les personnages évoluent; Les chapitres sont relativement courts apportant ainsi beaucoup de rythme dans l'histoire, associé aux changements de personnages de l'un à l'autre. L'intrigue est dans le fond bien menée et j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les différents personnages qu'il a créer. Mon seul regret sera surtout sur la fin où il me manquait un petit quelque chose pour que l'histoire soit réellement conclu. Néanmoins, tout le reste arrive à nous faire passé outre sur ce petit détail.


Une enquête menée tambour battant qui nous faits voyager entre la Russie, Paris et New York. Des personnages riches, le tout servie par une narration assez rythmée malgré une fin qui peut décevoir un peu sur un point.
Enfin, je remercie les Éditions du Petit Caveau de m'avoir permit de découvrir ce titre de leur catalogue en version e-book grâce à leur opération Croc'ebook.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire