mardi 25 novembre 2014

Edenbrooke - Julianne Donaldson

Titre VO : Edenbrooke
Titre VF : Edenbrooke
Éditeur : Milady Romance [Romantique]
1ère Edition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 360


En amour, rien ne se passe jamais comme prévu…
Éprise de liberté, Marianne Daventry n’est pas heureuse à Bath. Lorsque sa sœur l’invite à passer l’été à Edenbrooke, la jeune femme n’hésite pas une seconde. Devant parfaire son éducation, condition sine qua non pour pouvoir prétendre à l’héritage de sa grand-mère, Marianne tente désespérément de ne pas se laisser charmer par le maître des lieux, sir Philip, séducteur patenté. Parviendra-t-elle à contenir les élans de son cœur ou succombera-t-elle à son sourire ?


Edenbrooke est une charmante petite romance qui me tentait depuis sa sortie. aussi lorsque j'ai eu l'occasion de lire ce roman, je n'ai pas hésité une seule seconde.
L'histoire est celle de Marianne, une jeune demoiselle qui vit recluse à la campagne suite au décès de sa mère alors que sa jumelle, Cecily, vit la belle vie à Londres. Elle va être invité à passer quelques temps dans la demeure d'Edenbrooke qui appartient à une amie d'enfance de sa mère. Là, la jeune femme va faire la connaissance de Philip, le maître des lieux, qui ne semble pas si insensible aux charmes notre héroïne.

J'ai beaucoup apprécié cette jolie petite romance pleine de fraîcheur. En effet, le cadre n'est pas la capitale anglaise, comme c'est le cas dans une bonne partie des titres, mais plutôt une campagne reculée, dans un cadre idyllique qui plus est. Je dois reconnaître que les images de la couverture collent plutôt bien à l'image que l'on se fait d'Edenbrooke au travers des yeux de Marianne. La nature sera d'ailleurs plutôt bien mise en avant de part les diverses activités auxquelles la demoiselle prendra part.
Son arrivée dans la maisonnée sera plutôt rocambolesque puisqu'en chemin, elle se fait attaquée par un bandit qui blesse son cocher, la contraignant à s'arrêter dans l'auberge la plus proche ou un gentleman lui portera assistance... et dont on ne découvrira la réelle identité que quelques pages plus loin. Je dois avouer que je me doutai un peu que les chemins de ces deux protagonistes allaient se croiser une nouvelle fois, vu les scènes qui se déroulent à l'auberge.
La romance entre Marianne et Philip n'arrivera que tardivement dans le roman. Il faut dire que Marianne préfère laisser passer le bonheur de sa sœur avant le sien et comme cette dernière a jeter son dévolu sur le soupirant de notre héroïne, ce n'était pas forcément chose facile. Néanmoins, j'ai trouvé le rapprochement de Marianne et Philip plutôt doux et agréable. On sait que chacun d'eux a des attentes bien différentes concernant une relation amoureuse. Mais en même temps, ce sont deux personnalités qui s'accorde merveilleusement bien. Le rapprochement est plutôt doux dans la mesure où notre héros ne tentera pas de réelles choses avec notre héroïne, se contentant de balades et autres discours. En soi, cela ne m'a pas trop gêné, mais le piquant ne viendra que dans les ultimes chapitres lorsque Philip 'prouvera' réellement ses sentiments à la demoiselle.

Marianne est une jeune demoiselle plutôt naïve et qui se soucie peu de son avenir. Elle a tout d'une fille de la campagne, ce qui lui est un peu reprocher par son entourage et qui sera le motif majeur de son séjour à Edenbrooke. Elle est très insouciante et plutôt aveugle aux allusions que lui fera Philip quand à ce qu'il désire, pourtant je dois dire qu'il est plutôt explicite en la matière. En revanche, j'ai eu du mal à adhéré lorsqu'elle se dénigrai complètement en comparaison de sa sœur : elle s'interdit de vivre sa vie comme elle l'entend et fait toujours passé son aînée de quelques minutes avant elle. Un peu ça va, mais à la longue j'ai trouvé ça très lourd, et c'est ce que je lui reproche.
Philip est un jeune homme que j'ai beaucoup apprécié. Plutôt secret au premier abord, il va peu à peu se dévoilé au fil des pages tout en tentant de conquérir sa belle. S'il a beaucoup de responsabilité qui pèsent sur ses épaules (la gestion du domaine, son rang...), il ne le montre pas beaucoup à se demander s'il n'en fait pas un peu trop pour le cacher. Il nous apportera également son lot de situations amusante tout en sachant se montrer sérieux, courageux voire téméraire. C'est un héros qui m'a beaucoup plu.
Les personnages secondaires qui gravitent autour de nos deux amoureux sont plutôt sympathique. Chacun apportera un petit quelque chose à l'histoire mais pas forcément dans un sens positif. Je dois par ailleurs avouer que je ne m'attendais pas du tout aux derniers événements tant le personnage en question avait bien caché son jeu.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très joli. On sent que l'auteur a voulu faire l'effort de ne pas écrire son texte de manière trop familière. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est dans la même veine que Jane Austen (comme j'ai pu le voir sur la toile), mais cela reste quelque chose de très beau. L'histoire est menée d'une manière assez douce, voire simple par moment. Les petites cachotteries sont révélées au bon moment de sorte que l'on arrive à être surpris à plus d'une reprise. Néanmoins, le texte reste plutôt simple et accessible de manière générale le rendant ainsi rapide et facile à lire.
En tout cas une chose est certaine : je lirai à coup sur le prochain roman de l'auteur, prévu pour Janvier 2015 chez nous.


Une très joli romance qui se fait tout en douceur peut-être même un peu trop par moment. Des personnages sympathique avec parfois une héroïne dont l'aveuglement nous fait levé les yeux au ciel. Un style d'écriture plutôt joli.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce titre.
Sorti le 19 Septembre 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire