jeudi 20 novembre 2014

Les Stagiaires - Samantha Bailly

Titre VF : Les Stagiaires
Auteur : Samantha Bailly
Editeur : Milady [Roman]
1ère Edition : 2014
Genre : Contemporain
Pages : 350


Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d’horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative. Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives.
Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne. Étudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. À leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro...
Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent. Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ? Quand la "génération Y" entre en collision avec le monde du travail : un récit marquant dans lequel beaucoup de jeunes adultes se reconnaîtront.


Les Stagiaires est un roman qui traîne dans ma PAL depuis sa sortie grâce au Ladies Club (dédicacé en prime !) et dans lequel je me suis enfin lancée. Mon seul petit regret est de ne pas l'avoir ouvert plus tôt car je l'ai beaucoup apprécié.
Les Stagiaires, c'est l'histoire d'un groupe de jeune adultes qui se retrouve à faire un stage dans la même boite : Pyxis, LA boite la plus branché et prisé par les jeunes. Chacun va alors se confronter à la réalité du monde du travail faite de bons moments mais aussi de désillusions et de ruptures, mais aussi et surtout de leur avenir plutôt incertain.

L'intrigue de ce roman est plutôt simple puisqu'elle nous propose donc de suivre les aventures de cette poignée de jeune tout en se penchant davantage sur deux d'entre eux : Arthur et Ophélie. Chacun d'eux venant d'horizon et de classe sociale différentes. Outre le fait que l'on baigne dans la même culture que ce petit groupe, on arrive toujours à s'identifier à l'un ou l'autre des personnages que l'on suit de part nos expérience. Même si je n'ai pas suivi le même cursus qu'est celui de nos protagonistes pour entre réellement dans la vie active, je dois dire que certains situations m'ont rappelé un peu de mon vécu, et je pense que c'est plus ou moins le cas pour tout le monde.
On se rend compte que le monde du travail n'est pas tout rose. On nous le rabâche assez mais c'est tellement vrai. Néanmoins, on notera que Samantha Bailly arrive à ne pas tomber dans le cliché avec son roman et à nous offrir une vision trop pessimiste de ce monde-là. Elle nous montre qu'il y a du bon et du moins bon, comme partout dans le fond.
Ce qui m'a malgré tout déçu dans le livre, c'est sa fin et surtout son épilogue. Ce dernier nous offre un retour en arrière sur l'arrivé de notre groupe de stagiaire mais du point de vue de leurs mentors. Je m'attendais davantage à quelque chose comme X années après où en sont-ils ? Mais j'ai appris après coup que l'auteur nous préparait une suite à ce roman, ce qui pardonne complètement ce petit épilogue, et qui donne encore plus envie de savoir ce qu'il se passe ensuite pour nos héros.
Outre le monde du travail c'est également un roman sur l'amitié et les relations amoureuse entre les jeunes adultes : les relations se font et se défont, sont confrontés à des obstacles (relations à distances, fin de contrat). Une fois de plus, cela apporte beaucoup de réalisme à l'histoire qui ressemble à celle de n'importe quel jeune de nos jours.

Les personnages sont plutôt sympathique même si je leur reprocherais peut-être d'être un peu trop cliché. On se retrouve ainsi avec la campagnarde qui débarque en ville et qui ne veut pas suivre les traces parentales, le gosse de riche qui a sa vie toute tracée, l'otaku pure et dure, la séductrice qui saute sur tout ce qui bouge et son équivalent masculin, le bon ami un peu gay... Après, autant ils sont tous plutôt stéréotypé mais cela ne fait que nous permettre de mieux s'identifier à l'un d'eux... voire plusieurs en même temps. En soi, cela ne m'a pas trop gêné et je les ai tous trouvé plutôt sympathique et attachants.

Enfin, le style d'écriture de Samantha Bailly m'a énormément plu. Il est assez simple et fluide de sorte que l'on ne voit pas les pages défilées. De la même manière les chapitres nous propose de vivre l'histoire en alternant les point de vue d'Arthur et Ophélie, chacun ayant des ressentis différents du fait du milieu dont ils proviennent. Un alternance plutôt réussit en somme. J'ai également beaucoup apprécié de pouvoir lire les différentes conversations entre stagiaires lorsqu'ils utilisent leurs logiciel de dialogue de travail / facebook / portable. Une fois de plus, le réalisme est de mise avec cet aspect-là !
Il me tarde de découvrir les autres romans de l'auteur.


Une réussite que ce roman sur le monde des jeunes adultes qu'il s'agissent de leur confrontation avec le monde du travail comme celui de leurs relations. Des personnages clichés mais sympathiques auxquels on s'identifie malgré tout. Un style d'écriture simple mais absolument cohérent avec l'histoire.

Sortie le 21 Mars 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire