jeudi 6 août 2015

Du Sang dans les Embruns - Claude Depyl

Titre VF : Du Sang dans les Embruns
Auteur : Claude Depyl
Editeur : TDO
1ère Edition : 2015
Genre : Policier
Pages : 312


La célèbre station touristique languedocienne de Gruissan est endeuillée par trois crimes successifs. Ces assassinats, perpétrés sur les sites prestigieux du village, sèment la panique chez les saisonniers. La PJ montpelliéraine dépêche ses meilleurs inspecteurs, mais c'est le Narbonnais Constantin Grégoire, policier amoureux de versification romantique, qui s'implique le plus dans la recherche des criminels. Toutes les hypothèses parcourent les esprits : haine politicienne entre candidats à la mairie, règlement de comptes entre affairistes des bords de mer, querelles du monde de la prostitution, vengeances familiales. Le crime emprunte parfois la voie du sentiment.


Je dois l'avouer, si ma mère ne m'avait pas ramené ce titre des courses, je ne l'aurait très certainement pas lu. En effet, ceux qui suivent le blog depuis longtemps savent que les romans policier et moi, ce n'est franchement pas la grand amitié. J'ai néanmoins donné sa chance à ce titre principalement pour son décor car j'étais très curieuse de voir comment la ville où je passe mes vacances d'été depuis que je suis toute gamine a été utilisé dans ce titre.
L'histoire commence de manière assez simple : dans la petite ville tranquille de Gruissan, en plein mois de Juillet, le tourisme bat son plein pour le plus grand bonheur de l'administration locale. Oui, mais voila qu'un cadavre apparaît sur une plage prisée par les touriste. Ce ne sera que le premier d'un trio de corps sur lequel vont travailler la police local ainsi qu'une plus grand autorité venue de Montpellier.

On se retrouve donc ici avec une intrigue somme tout classique pour le genre. Nous allons découvrir en même temps que les enqupeteurs les différents corps tout en essayant de faire le lien entre eux dans le but de démasquer le coupable. Et là en revanche, c'est moins bien passé. Le roman comporte énormément de longueur à tel point que j'avais la sensation que les inspecteurs étaient embourbés et qu'ils attendait que tout leur tombe tout cru devant eux pour arriver à une réponse. En somme, c'est un peu ce qu'il va se passer au final. En effet, j'ai voulu me prêter au jeu afin de démasquer le coupable et je reconnais que j'étais à milles lieux de le découvrir lorsque son identité nous est révélée. Aucun réel lien ne nous est disséminé dans le roman, les seuls indices qui auraient pu nous donner la puce à l'oreille sont traités d'une manière assez futile et sont peu nombreux, sans compter leur apparition tardive. Un manque de cohérence flagrant que je ne suis d'ailleurs pas la seule à avoir ressenti. D'autres personnes qui l'ont lu et avec qui j'en ai parler ont eu exactement la même sensation : RIEN ne rattache le coupable à son crime à part les explications bancales qui nous sont données lors de son arrestation. 
Par ailleurs, le résumé de la quatrième de couverture (cf, ci dessus) nous parle de 3 corps, mais les inspecteurs ne joueront réellement qu'avec deux d'entre eux. Le troisième apparaissant 1 à 2 chapitres avant la résolution complète de l'histoire. C'est à se demander si ce dernier corps à une réelle utilité dans l'histoire. Quand au temps qui s'écoule entre la découverte de ce dernier corps et de celui qui l'a précédé, le temps est long. On sent que les enquêteurs cherchent où fouiller, mais sans réel succès... et quand on voit les explications finale, on a envie de dire une seule chose : tout ça pour rien ?.
Malgré tout, ce qui a su beaucoup me plaire dans ce roman est le contexte. Je connait plutôt bien la région puisque ce n'est pas loin de chez moi et que j'y passe toutes mes vacances depuis ma plus tendre enfance. J'ai souris à de nombreuses reprise lorsque les personnages aillaient dans tel ou tel lieu que je connaissait. On notera également le fait que l'auteur emploi des expressions de patois local, ce qui m'a une fois de plus fait sourire. Mention spéciale pour les traductions en note de pages pour ceux qui ne connaissent pas.

En ce qui concerne les personnages, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à eux. On suit en alternance les différents inspecteurs qui vont plancher sur l'affaire. Mais sans pour autant qu'on ai matière à se raccrocher à eux. On ne nous propose que de découvrir des bribes du passé de l'un d'entre eux, et encore cela n'a pas été suffisant à mes yeux.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est globalement accessible, mais je lui reproche de nombreuses longueurs. Pas au point de décrocher du roman, mais ce ne fut pas très loin, je le reconnais. Les chapitres sont vraiment long et n’apportent pas toujours matière à' histoire, un peu dommage.


Un intrigue qui partait sur de bonnes bases, mais qui se casse un peu la figure par le manque de liens. Un décor utilisé avec brio. Des personnages auxquels on a du mal à s'attacher. Un style d'écriture simple, mais avec de nombreuses longueurs lassantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire