dimanche 16 août 2015

Le Scénario Parfait - Camille Adler

Titre VF : Le Scénario Parfait
Auteur : Camille Adler
Editeur : Milady Romance [Emotions]
1ère Edition : 2015
Genre : Chick-Lit
Pages : 288


De rupture en râteau, la vie amoureuse de Lily est désespérante. Pourquoi la réalité n'a-t-elle rien à voir avec les comédies romantiques dont la jeune femme raffole ? Jusqu'au jour où Lily entre en possession d'un stylo étrange : si elle appuie sur le bouchon, le monde qui l'entoure se transforme en film à l'eau de rose. Nantie de ce pouvoir, Lily peut tourner la tête à de parfaits inconnus ou encore gagner le cœur de Vincent, son séduisant patron. Mais quel scénario veut-elle vraiment écrire ?

Ayant beaucoup apprécié le premier roman de Camille Adler, je n'ai pas longtemps hésité avant de replonger dans l'un de ses univers, dans un genre un peu différent cette fois-ci.
Nous allons suivre les aventures de Lily, une demoiselle peu chanceuse en amour, qui voit sa vie prendre un tournant plutôt positif grâce à un stylo offert par l'une des scénariste de comédie romantique les plus réputé du moment.

L'intrigue est plutôt sympathique dans son ensemble, j'avoue avoir plutôt bien apprécié le postulat de départ avec le stylo magique que arrange les choses en mode comédie romantique, ce qui plait énormément à notre héroïne et qui compte bien en profiter. En effet, avec les nombreuses déceptions amoureuses qu'elle a connu, elle a bien l'intention de faire en sorte de vivre une histoire d'amour parfaite et conclure le tout avec un mariage. On nous propose donc tout un tas de situation assez amusante dans la masure où les clic du stylo vont changer radicalement le cour des choses sans qu'on comprenne réellement comme ça marche. 
En revanche, ce qui m'a gêné et la succession de cliché de chick-lit. Je comprend que l'on se trouve dans un roman de ce genre, mais étrangement j'ai trouvé certains détails un peu trop exagéré et couru d'avance. On sait que la relation que Lily va entreprendre avec son patron ne se passera pas comme prévu et on connait pratiquement le nom de l'homme avec qui elle finira à la fin du roman. De la même manière, la 'romance' sera un des éléments les plus mis en avant dans ce titre en compagnie de l'aspect un peu plus mode que l'on retrouve dans une majorité de roman. En soi, ce n'était pas un mauvais plan, j'ai trouvé d'ailleurs que c'était bien inclus dans le roman.
J'ai également beaucoup apprécié le côté moralisateur du roman, qui nous prouve que même si l'on a toutes les cartes en main, ce que l'on veut n'est pas forcément ce qui nous est nécessaire.

Lily est une jeune femme blasée par les relations amoureuses et commence à être désespéré de trouver un jour son homme idéal avec qui elle veut faire sa vie. Lorsqu'elle sera en possession du fameux stylo magique, elle n'hésitera pas à l'utiliser dès lors qu'elle en aura besoin... mais hélas jusqu'à l'excès. Ce qui a eu le don de me taper un peu sur les nerfs. Lily m'a fait pensé à plusieurs reprises à une enfant mécontente de ne pas avoir ce qu'elle veut et capricieuse au possible. Au fond, elle n'aura pas volé ce qui va arriver à son mariage.
Les personnages secondaires ont su me plaie, surtout Aïcha et Damien les colocataires de notre héroïne. Ils ont beau lui passer tout ses caprices, il n'en reste pas moins moralisateur et protecteurs envers elle.

J'ai beaucoup apprécié une fois de plus le style d'écriture du roman. Le style est simple et frais idéal pour une lecture détente, ce qui réussit plutôt bien au roman. Il me tarde de découvrir un autre titre de cet auteur.
Mention spéciale à la couverture pleine de pep's qui décrit parfaitement l'ambiance du roman.

Une histoire fraîche et pétillante malgré les nombreux clichés du genre. Une héroïne déterminée mais un peu casse-pied à la longue accompagnée par des personnages secondaires adorables. Un style d'écriture parfait pour cette lecture détente.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre.

Sortie le 10 Juillet 2015.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire