jeudi 28 avril 2011

L'Imposteur (La Porte du Chaos, Tome 1) - Louise Cooper

Titre VO : The Deceiver (Chaos Gate, #1)
Titre VF : L'Imposteur (La Porte du Chaos, #1)
Auteur : Louise Cooper
Editeur : Bragelonne
1ère Edition : 1990 (VO) - 2008 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 324


1. L'Imposteur || 2. L'Usurpatrice || 3. La Vengeresse.
Série complète en 3 Tomes.


Soixante ans ont passé depuis la trilogie du Maître du Temps... Les forces de l'Ordre et du Chaos sont en paix, et Keridil Toln, Haut Initié du Cercle, pensait achever sa longue vie dans la sérénité. Pourtant, au moment de rendre son dernier souffle, il émet une sinistre prédiction : les créatures du Chaos vont tenter à nouveau de rompre l'équilibre et de s'emparer de notre réalité. Peut-on croire aux ultimes paroles d'un vieillard mourant ? Après tout, les dieux n'interfèrent plus dans la vie des hommes et leurs conflits dévastateurs ne sont plus qu'un mauvais souvenir... Seule Karuth, la soeur du Haut Initié qui succède à Toln, saisit la nature du danger, mais sera-t-elle entendue ? Alors que les présages se succèdent, les plans des forces occultes progressent rapidement, incarnés par une jeune fille formée aux arts maléfiques, dont le père inconnu n'est pas de ce monde...


Cela faisait un long moment que ce livra traînait dans ma PAL, et je me suis enfin décidée à le sortir. Finalement, j'en ressort avec un avis assez mitigé, mais je pense que c'est principalement du au fait que je n'ai pas lu la Trilogie du Maître du Temps (puisque La Porte du Chaos se passe 60 ans après l'autre trilogie).
Tout commence par une naissance et une mort, qui vont devenir des points clé de l'histoire. Commençons par le plus joyeux, la naissance. L'Ordre des Sœurs se rend a la capitale de Royaume afin d'assister à un conseil. Les accompagne une jeune demoiselle enceinte de 7 mois. Malheureusement, son enfant viendra au monde un peu trop tôt, lui arrachant son dernier soupir au passage. Le nourrisson, une petite fille, sera recueillis par l'Ordre des Sœurs qui la baptiseront Ygorla. Elle grandira de façon paisible, même si elle aura au fond d'elle-même un petit côté rebelle. A son adolescence, elle découvrira qu'elle est la fille d'un démon, venu la chercher, lui promettant qu'elle deviendra bientôt la maîtresse du monde... Mais à quel prix ? Parallèlement à la naissance de cette demoiselle, dans une autre pièce du palais, l'heure n'est pas aux festivités : Keridil, le Haut-Initié (héros de la première trilogie et magicien le plus puissant du royaume) pousse son dernier soupir. S'en suivront les questions de successions que nous suivront peu en peu en parallèle à l'histoire d'Ygorla.
Deux trames donc qui se déroulent au fil des pages. Cependant, j'ai beaucoup regretter le manque d'action dans ce premier tome. Ce dernier se contente juste de mettre en place les éléments clés de l'histoire : la situation géopolitique, les personnages principaux, la situation religieuse, les différents ordres (Ordre des Sœurs, Cercle...)... D'ailleurs ces derniers ne seront pas trop détaillé dans ce tome ce qui m'a assez déçue. Mais en y réfléchissant bien, on arrive à cerner malgré tout les membres de ces communautés (de plus je suis sure que dans Le Maître du Temps, on  nous les présente de façon un peu plus détaillé). Néanmoins, on arrive quand même à passer outre ces quelques manques et à apprécier l'histoire qui nous est compter, la preuve j'ai hâte de découvrir la suite, tout comme je suis curieuse de découvrir la première trilogie.
La magie est également présente dans cette série, grâce à l'apprentissage d'Yrgorla, qui grâce à son démon de père apprend à user des arts noirs, mais également à travers les personnages appartenant au Cercle, qui utilisent des rites particuliers pour communiquer avec les divinités.
Le style de Louise Cooper est assez agréable à lire et nous retrace bien les aventures de ses personnages. Les événements s'enchaîne à une vitesse assez surprenante et les bonds que l'on fait dans le temps nous surprennent plus qu'autre chose (à vrai dire, il y a certains moment où l'ont se sent un peu perdu et l'on ne sais pas si l'on a avancé dans le temps ou si l'on est toujours dans la même époque).


Un premier tome qui pose les bases de la série et qui semble un peu long à démarrer. Cependant, ceux ayant lus la première trilogie de l'auteur entreront plus facilement dans l'histoire que les autres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire