vendredi 29 avril 2011

Le Prisonnier de la Tour de Fer (Les Larmes d'Artamon, Tome 2) - Sarah Ash

Titre VO : Prisoner of the Iron Tower (Tears of Artamon, #2)
Titre VF : Le Prisonnier de la Tour de Fer (Les Larmes d'Artamon, #2)
Auteur : Sarah Ash
1ère Edition : 2005 (VO) - 2006 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 727


Spin-Off / Préquelle : Préquelle aux Larmes d'Artamon.


Gavril Nagarian a repoussé le démon-dragon. Le Drakhaoul a disparu, et avec lui ses effrayants pouvoirs. A présent, Gavril comprend à quel point il a trahi sa lignée et son peuple : il a mit en jeu le royaume glacé d'Azhkendir et il a perdu. Emprisonné dans la Tour de Fer, il ne voit pas que la paix s'installe dans la nouvelle Rossiya. Mais la paix peut être aussi fragile que le murmure des rebelles... ou le désir de liberté d'un prisonnier.


Avec ce second volume, Sarah Ash nous transporte une nouvelle fois en Rossiya où la situation géopolitique semble se stabilisé peu à peu. En Azhkendir, Gavril et ses hommes tentent de reconstruire de leur mieux le palais suite à la bataille contre Eugène. Mais ce dernier ayant eu vent que Gavril ne possède plus ses pouvoir, en profite pour annexé le royaume de glace et s'autoproclamé Empereur des cinq royaumes de Rossiya. Gavril est quand à lui envoyé dans le sinistre Anskamar : la maison d'aliénés. Là, il y subira les pires tortures d'où une seule personne pourra le tirer : le Drakhaoul. Mais la créature n'aura pas perdu son temps, car avant de venir au secours de Gravril, elle aura apporter son aide à un autre jeune homme en bien fâcheuse posture : Andrei Orlov. Mais lorsque la Smarna se révoltera, et que la Francia se mêlera de tout ça, la paix deviendra bien vite fragile.
Ce second volume des Larmes d'Artamon a été tout aussi captivant que son prédécesseur, riche en rebondissements. On gravite entre les différentes nations et les différents personnages, vivant par moment les événements de deux points de vue différents. Le mystère qui planait autour du Drakhaoul s'éclaire peu à peu, révélant une histoire bien plus complexe que ce que l'on pensait au départ. J'ai d'ailleurs prit beaucoup de plaisir à en savoir plus sur ces créatures, entr'autre grâce aux rêves de la petite Karila. Autre chose que j'ai beaucoup apprécié au sein de ce second volume, c'est l'entrée en jeu de la Francia. Pays mentionné dans le premier tome, il prend ici de plus en plus d'ampleur, on y découvre de nouveaux personnages et ce sont eux qui donnent le point final de ce volume, en nous donnant très envie de nous jeter sur l'ultime volume.
Les personnages sont toujours aussi attachants, même s'ils deviennent de plus en plus nombreux. On prend énormément de plaisir à retrouver certains d'entre eux. Si j'avais beaucoup aimé la petite Kiukiu dans le premier tome (que j'ai toujours apprécier, même si elle était moins présente), j'ai en revanche beaucoup apprécier le Drakhaoul de Gavril, et j'ai hâte de découvrir ce qu'il va se passer avec ses frères. On apprend aussi beaucoup de choses au sujet de la famille de Gravil (côté paternel), ce qui nous explique beaucoup de choses sur leur ligné, on sent d'ailleurs que notre héros a mûri depuis la fin du premier volume, chose que j'ai assez apprécier également, rendant le personnage d'autant plus sympathique.
Le style de l'auteur est toujours aussi agréable à lire. Toujours dans l'action, ponctué par de nombreux dialogue ou des rêves des personnage, il nous happe dans cet univers dont on a du mal à décrocher.


Un suite à la hauteur qui fait bien évoluer l'histoire et qui nous donne envie de découvrir le mot de la fin tant les révélations sont nombreuses.

Challenge Magie & Sorcellerie Litteraire : 3/5+

Bonus : En recherchant une info sur la série des Préquelle, je suis tombée sur un groupe d'artiste de Deviant Art consacré aux oeuvres de Sarah Ash, avec pleins de jolies choses dedans. Je vous invite à aller y jeter un œil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire