jeudi 14 avril 2011

Monster High (Monster High, Tome 1) - Lisi Harrison

Titre VO : Monster High (Monster High, #01)
Titre VF : Monster High (Monster High, #01)
Auteur : Lisi Harrison
Éditeur : Castelmore
1ère Édition : 2010 (VO) - 2011 (VF)
Genre : Jeunesse - Fantastique
Pages : 317

Série Complète en 4 Tomes.

SPIN-OFF : Monster High de Gitty Daneshvari.


Frankie Stein vient tout juste de s'inscrire à Merston High, le lycée de la petite ville de Salem. Elle a hâte de voir ce qui l'y attend : des fêtes incroyables, des virées shopping entre copines et de garçons sexy, c'est sûr !
Mais Merston High renferme un secret monstrueux : les rejetons des créatures les plus célèbres de tous les temps y côtoient des ados tout à fait normaux. Frankie elle-même s'est éveillée à la vie il y a quinze jours sur une table de laboratoire, sous l'apparence d'une jeune fille de quinze ans avec quelques points de suture sur les articulations et des boulons sur le cou!; Elle est assez maligne pour se douter que si jamais son secret était découvert, tous ses rêves s'écrouleraient.


Monster High est un roman Yong Adult qui nous transporte dans la petite ville de Salem dans l'Oregon, ville où vivent caché les descendant des monstres les plus célèbres tels que Dracula, Frankenstein, DrJekyll et Mr Hyde pour n'en citer que quelques uns, plus connu dans le livre sous le nom de RAD. Nous allons découvrir cette ville et son lycée, Merston High, au travers de deux adolescentes complètement différentes mais qui se révéleront être proche l'une de l'autre : Frankie et Mélodie.
La première est la petite fille du très célèbre Frankenstein. Avec sa peau verte, ses sutures et ses boulons, elle découvrira bien vite qu'il lui sera impossible d'être accepté par les humains (appelés normies) en restant elle-même. Ce sera sous des couches et des couches de maquillages et des vêtements longs qu'elle masquera tout ses "défauts" pour enfin pouvoir vivre sa vie de lycéenne. La seconde jeune fille est une humaine tout ce qu'il y a de plus banal à quelques détails près : son père est chirurgien esthétique, sa mère est une styliste de renom et sa sœur a un physique digne de l'un de plus grand mannequins. Mélodie, souffrant d'asthme depuis des années a été contrainte de déménager dans la petite ville de Salem pour justement vaincre sa maladie (le tout associé à un petit passage sous le bistouri paternel pour se faire refaire le nez, parait-il que c'est efficace).
Nous allons donc suivre dans ce premier volet l'arrivée de nos deux jeunes filles dans ce lycée. Elles se complètement différentes, mais n'ont qu'une idée en tête : se faire accepter par les autres par tout les moyens. C'est l'un des message que nous fera passer l'auteur par le biais de ce livre, associé à celui de s'accepter tel que l'ont est. En effet, quasiment tout nos personnages sont des ados, période de la crise identitaire, même si cette idée n'est pas tellement marqué avec tous, elle en restera malgré tout sous jascente. Mais ce ne sont pas que les ados qui se retrouveront confronté à ce problème d'acceptation : c'est carrément la communauté des RAD toute entière qui en sera concerné. En effet, chacun de ses membres masque ses différences pour paraître le plus normal possible : ne pas sourire la bouche ouverte pour un vampire, se faire une épilation pour un loup-garou et j'en passe. Mais lorsqu'un événement révèle leur existence aux normies, les choses s’accélère et la prise de conscience se fait réellement. On regrettera malgré tout que la fin du livre nous laisse un peu sur notre faim. J'avoue que j'aurai bien vu un voire deux chapitres de plus pour voir comment se serait fini l'histoire de l'ultimatum de Bekka, je suis néanmoins curieuse de lire la suite pour connaître le fin mot de cette histoire.
Côté personnage il y en a pour tout les goûts, aussi bien du côté des RAD que des normies. Mélodie et Candace, bien que sœur ont des caractères complètement opposés. Les jeunes des RAD quand à eux sont tous différents tant par leurs caractères que par leurs origines. On ne peut d'ailleurs que sourire à la lecture de leurs nom qui à eux seuls représente bien ce qu'ils sont. J'avoue avoir une petite préférence malgré tout pour le personnage de Mélodie, qui sera celui qui évoluera le plus dans le courant de ce tome même si j'ai relativement bien apprécier l'ensemble des personnages.
Le style de l'auteur reste assez simple, laissant pensé plus à un roman jeunesse que YA. Les références à des éléments que l'on connait font sourire qu'il s'agisse de série TV, de marques ou encore de chanson. (Enfin, sauf la référence à Justin Bieber par contre... Je l'aime pas donc...). Les chapitres sont assez courts et alterne les points de vue de l'histoire en fonction de Mélodie ou de Frankie. Mention spéciale d'ailleurs aux petites ombres chinoises en tête de chapitre qui symbolise l'héroïne auprès de laquelle on se trouve.


Un premier tome intéressant, un univers riche mais une fin décevante pour ce premier volume.
Enfin, je tiens à remercier les Editions Castelmore et Livraddict pour m'avoir permit de lire ce roman dans le cadre d'un partenariat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire