mardi 5 juillet 2011

Le Château de Hurle (Les Châteaux, Tome 1) - Diana Wynne Jones

Titre VO : Howl's moving Castle (Howl's Castle, #1)
Titre VF : Le Château de Hurle (Les Châteaux, #1)
1ère Edition : 1986 (VO) - 2002 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 340


1. Le Château de Hurle || 2. Le Château des Nuages || 3. House of Many Ways.
Série Complète en 3 Tomes.

ADAPTATION - Film : Le Château Ambulant (2003).


Sophie vit dans le royaume d'Ingary, un univers où la magie fait partie du quotidien. A la mort de son père, la jeune fille reprend la boutique familiale et se voit déjà condamnée à mener une existance insipide, lorsque l'étrange château du magicien Hurle apparaît dans le paysage, changeant de place chaque nuit. Maudite par une sorcière et transformée en vieille femme, Sophie pénètre dans le château, où elle découvre l'étrange séduction de Hurle, apprivoise un démon de feu et provoque catastrophe sur catastrophe en voulant s'initier à la magie. Mais la sorcière n'en a pas fini avec elle...


Le Château de Hurle est le roman qui a inspiré le film de Miyazaki Le Château Ambulant, et je dois dire que j'ai été assez surprise de voir que leurs histoire sont relativement différentes (même si la base reste la même). Néanmoins, l'adaptation en film m'aura permit de mieux me plonger dans l'histoire en donnant des visages plus précis aux personnages.
Dès le début du roman, nous faisons la connaissance de la famille Chapelier et plus particulièrement de Sophie, la fille ainée. Cette dernière n'est vouée à rien de particulier puisque étant l'aînée, rien de bon ne lui arrivera si elle décide de partir trouver la fortune. Elle héritera donc de la boutique de chapeaux familiale où d'ailleurs elle fait des merveilles en découvrant d'innombrables coiffes. Mais voilà qu'un jour, elle a le malheur d'avoir un peu trop de répondant avec une cliente qui n'est autre que la Sorcière du Désert (des Landes, dans le film). Cette dernière jette un sort à la jeune fille qui se retrouove transformée en vieille femme. Sophie quitte donc la demeure familiale pour gagner le Château du magicien Hurle afin qu'il l'aide à lever le sort. Là, elle ira de surprise en découverte et se rendra compte que finalement, même l'aînée d'une famille peut vivre des aventures extraordinaire.
Diana Wynne Jones réussit à nous transporter dans une univers magique où l'on fait la connaissance de personnages fort en caractère et extraordinaire. Si au début j'avais un peu de mal à m'attacher à Sophie par son côté "je suis l'aînée, c'est pour ça que ma vie est si monotone", j'ai prit beaucoup de plaisir à suivre ses aventures et à la voir grandir au fil des pages. Elle m'a fait beaucoup rire de part ses maladresses et au final, elle devient un personnage que l'on apprécie. Mais Calcifer, le démon de feu, reste sans conteste mon personnage préféré. Mystérieux dès le départ, on découvre peu à peu que les liens qu'il a avec Hurle sont profond. Il ajoute s petite touche d'humour à de nombreuses scènes ce que j'ai beaucoup aimé. En revanche, j'ai beaucoup moins aimé le personnage d'Hurle, qui me faisait penser à un gamin capricieux et frivole au possible (A tel point qu'il y a eu quelques passage où j'avais envie de le claquer, c'est dire...). Néanmoins, dans les dernières pages il s'arrange un peu ce qui le fait remonter un peu dans mon estime.
Le style de l'auteur est très agréable à lire. Simple et fluide, il nous plonge directement dans son univers si particulier que j'ai beaucoup aimé. J'ai notamment adoré l'idée de la porte donnant sur différentes dimensions parallèles. En revanche, l'idée des origines de Hurle m'a beaucoup moins convaincue. Je suis malgré tout assez curieuse de lire le second tome de la série.
Pour finir, petite note sur les éditions, à ce jour la série entière est introuvable en France. Les deux premiers tomes sont sortis chez nous il y a de cela quelques années mais ne sont plus du tout édité. Quand au troisième et dernier, il n'est tout simplement jamais sorti chez nous. Pour trouver ces livres, il faut donc avoir beaucoup de chance (ce que j'ai eu en les trouvant à la médiathèque, et je ne le regrette pas).


Un premier tome sympathique, une héroïne passive qui grandit bien vite, un magicien qui tape un peu sur les nerf, mais un univers complètement captivant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire