jeudi 3 juillet 2014

Mortellement Vôtre (Létal, Tome 1) - Cynthia Eden

Titre VO : Deadly Fear (Deadly, #1)
Titre VF : Mortellement Vôtre (Létal, #1)
Auteur : Cynthia Eden
Éditeur : Milady Romance [Suspense]
1ère Edition : 2010 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance, Thriller, Romantic Suspense
Pages : 512

Série Complète en 3 Tomes.


L'agent spécial Monica Davenport du FBI a bâti sa carrière en tant que profileuse experte en tueurs en série. Mais explorer les méandres d'esprits cruels et sadiques a un prix : la carapace de Monica est infranchissable. Sauf pour Luke Dante, son collègue. Cependant leur alchimie sur le terrain et leurs talents d'enquêteurs seront-ils suffisants pour traquer un meurtrier qui se délecte des pires peurs de ses victimes ? Luke et Monica devront affronter les secrets de leur passé, leurs terreurs les plus enfouies, s'ils veulent un avenir ensemble.


Je dois avouer que la nouvelle collection Milady Romance m'intriguait pas mal d'où mon envie de découvrir l'un de ces titres, et mon choix s'est porté sur celui-ci car le résumé où il était question d'enquête policière et de profiler m'a attiré.
Tout commence par l'arrivée de Luke Dante dans la SSD, un branche du FBI qui se concentre sur les tueurs en série. Là, il y retrouve Monica Davenport une de ses ex-amantes avec qui il va être amené à faire équipe afin de faire tomber un tueur en série qui sévi via les peurs les plus profondes de ses victimes.

Je dois avouer que si je ne suis pas spécialement fan de tout ce qui s'apparente aux enquêtes policières pures, j'ai complètement adoré le premier opus de cette série. L'intrigue est plutôt prenante et l'on est curieux de voir comment les choses vont se dérouler dans les prochains chapitres, aussi bien sur le plan de l'enquête que sur celui de la romance entre nos deux protagonistes principaux, sans surprise en soi mais au vu de certains éléments on est plutôt intrigué quand à la direction que tout va prendre.
Deux aspect majeurs donc pour cette intrigue : le côté enquête et le côté romance. Séparé de prime abord, ils finiront pas se rejoindre dans les ultimes chapitres. Dans un premier temps, l'aspect policier est somme toute assez classique : un tueur sévi dans une certaine ville et des agents du SSD sont dépêcher sur place afin de levé le voile sur tout ça, et comme la hasard fait bien les choses ceux qui seront chargés de cette enquête seront Luke et Monica. Deux caractère et manière de travailler opposé mais complémentaires en même temps : l'une se mettant dans la tête des tueurs alors que le second se concentre davantage sur les victimes. Une bonne combinaison qui, associé à leurs autres camarades de leurs unité, parviendra à résoudre l'affaire sans aucun problème. Par ailleurs, les méthodes ou plutôt la ligne de conduite de notre tueur m'a beaucoup plu : se baser sur les peurs de ses victimes et les tuer en les utilisant m'a paru plutôt original et bien construit en somme (encore que pour certaines victimes, je suis un peu sceptique sur la manière dont il était au courant de ça). En parallèle, nous allons suivre la construction de la relation entre Monica et Luke, ou plutôt la reconstruction de cette dernière. Pas de surprise de ce côté-là, c'était couru d'avance. Ce qui a su changer la donne est que la véritable cible du tueur est Monica mais pour des raisons liés au passé de la jeune femme... qui sera la raison de la première rupture des amants. Un secret qui finira par éclater au grand jour et qui sera plutôt bien accepté par Luke. Ce qui ne m'a pas étonne dans un sens. Néanmoins, je me suis régalée de voir de quelle manière l'auteur parvient à nous les rabibocher, cela m'a beaucoup plu. Quelques petites scènes de sexe viendront ponctué l'histoire, ces dernières sont assez peu nombreuses et plutôt soft. Ainsi, elles ne prennent pas une place trop importante au détriment de l'intrigue générale, ce qui est un très bon point.

Concernant les personnages, nous allons principalement suivre Monica et Luke. La jeune femme mène une carrière brillante en tant que profiler. Elle arrive à se mettre dans la tête des tueurs comme personne. Son passé n'y est pas forcément étranger, elle tentera par tout les moyens de cacher la vérité aux yeux de Luke afin de ne pas le perdre, jusqu'à ce que tout éclate au grand jour, nous révélant ainsi les fragilité de cette femme forte en apparence. Luke, de son côté, travaille plutôt avec les victimes qu'il arrive parfaitement à comprendre et surtout qu'il a envie de protéger, là encore son côté protecteur ne sera pas étranger au passé du personnage. Je dois reconnaître que dans l'ensemble ce sont des personnages que j'ai très apprécié, que ce soit chacun séparément ou bien le couple qu'ils forment aussi bien professionnellement parlant que d'un point de vue romantique.
Les personnages seront principalement les agents qui gravitent autour de notre petit duo, que ce soit les agents de la police locale comme ceux de la SSD. Chacun apporte sont petit grain de sel à l'intrigue afin de la faire avancé. Il ne faut pas également oublier notre tueur qui nous apparaît sous un jour plutôt sombre, et pour cause, mais ses raisons finales m'ont un peu déçue, je m'étais attendue à tout autre chose. Un peu dommage, mais sans pour autant gâcher l'histoire.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur m'a complètement conquise. Il est relativement simple et fluide mais son plus gros point positif est l'alternance des points de vue dans l'histoire : en effet, nous avons droit à ceux de Luke et Monica mais pas seulement. Notre tueur en série a droit à quelques scènes de sont point de vue qui peuvent apparaître parfois déroutantes et qui nous montrent bien que tout ne va pas bien dans sa tête. Le récit est donc plutôt rythmé de sorte que l'on a du mal à lâcher le roman une fois le décor posé.


Une réussite pour ce premier tome qui nous propose une intrigue passionnante, des personnages complémentaires et un style d'écriture totalement addictif. Il me tarde de lire la suite.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre.
Sorti le 20 Juin 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire