mercredi 4 janvier 2017

Le Sommeil des Dieux - Frédérique de Keyser

Titre VF : Le Sommeil des Dieux
Editeur : J'ai Lu pour Elle [Crépuscule]
1ère Edition : 2016
Genre : Romance Paranormale
Pages : 133

Indépendante, la belle Ishhara se refuse à Engal, un homme de son clan, qui la convoite ardemment. Depuis peu, d’ailleurs, ses rêves sont hantés par un être sensuel et énigmatique, viril et tentateur. Un soir, profitant de la nuit pour fuir son campement, la jeune femme découvre les ruines d’un mystérieux temple, dans lequel elle pénètre, sans savoir qu’elle est suivie par son redoutable prétendant. Mais alors que ce dernier tente d’abuser d’elle, Ishhara est secourue par un bel étranger, le gardien des lieux. Fils d’une prêtresse de la grande Déesse et d’un puissant Lilû, Sîn est la créature de ses songes

Les titres de Frédérique de Keyser m'ont beaucoup attiré, et j'ai finalement décidé de sauter le pas, histoire de voir ce que ça donnait.

Ishara est une jeune femme plutôt solitaire, qui vit au sein d'une clan de nomade. Veuve depuis quelques temps, elle sait que ce temps d’indépendance n'est pas prêt de continuer. Lorsque son clan va s'installer non loin d'un temple, elle ne pourra s'empêcher de partir l'explorer un peu malgré elle. Là, elle va croiser le chemin du mystérieux gardien de ce lieu : Sîn, qui va la sauver de ses semblables en l'emmenant dans une sorte de dimension parallèle où il a établi domicile et où il veille sur les Dieux de cet univers.
Dans le fond, l'intrigue de ce récit ne casse pas la baraque, mais elle réussi malgré tout à m'accrocher à l'histoire de ces deux héros. On va sans surprise assisté à la naissance d'une relation entre Ishhara et Sîn mais qui ne sera pas sans obstacle, du moins pour l'un de nos deux héros. En début de roman, je dois reconnaître que j'avais une petite pointe d'appréhension dans la mesure où le côté charnel sera présent s'entrée de jeu. J'avais très peur que l'auteur ne tombe dans la facilité de basculer son récit dans une romance érotique banale. Heureusement, le coup a été plutôt bien rattrapé puisque la psychologie des héros est somme toute bien exploité faisant passé ainsi le côté charnel au second plan.
En revanche, le gros point fort du roman c'est son univers. Même si je lui reproche de l'avoir sous exploité. On nous propose un monde avec différentes divinités qui se sont retirés du monde, tout en y gardant un petit œil dessus, ainsi que des créatures assez originale. Cependant, je trouve dommage que l'auteur n'y ait pas davantage passé de temps dessus car il y avait un sacrément bon potentiel. Et on ne peu pas spécialement dire que l'univers sert réellement la romance, hormis le petit côté monde parallèle, le reste y apporte assez peu de choses. ce que je trouve dommage.

Concernant les personnages, je les ai globalement bien apprécié.
Ishhara est une jeune veuve qui profite de la vie en toute discrétion depuis la mort de son conjoint. Elle est ravie de son indépendance et le vit plutôt bien, même si ce n'est pas au gout de tout le monde au sein de son clan. Elle compte tenté le tout pour le tout, même si cela lui jouera des tour. Lorsqu'elle sera dans les environ de Sîn, elle ne saura pas trop sur quel pied danser et retrouver quelque peu son côté midinette et fleur bleu, ce que j'ai plutôt bien apprécié. Au final, une héroïne plutôt sympathique dont j'ai apprécié suivre les aventures.
Sîn de son côté est un solitaire qui s'est auto-investi d'une mission cruciale : celle de veiller sur les divinités de leur monde... sans pour autant qu'ils soient au courant soit dit en passant. Il est très loyal et responsable faisant ainsi passer sa mission au devant de tout le reste, y compris de lui-même. Mais ça reste malgré tout un homme au grand cœur qui n'hésitera pas à venir en aide à une inconnue dans le besoin. En revanche, il aura beaucoup plus de mal à écouter ses émotions, ce qui lui jouera des tours.
Les personnages secondaires seront assez peu nombreux, mais très peu notable par la même occasion. Le seul ou plutôt la seule est la déesse Ishtar qui viendra mettre parfois son petit grain de sel à l'histoire, lui permettant ainsi d'avancer.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est plutôt agréable à lire. Il est assez simple et fluide, et arrive à nous accrocher plutôt facilement. Le rythme est assez rapide, il faut dire qu'en 130 pages, il faut la caler cette histoire, ceci dit, ça a fonctionné plutôt bien pour moi. D'ailleurs, ce récit me donne envie de découvrir les autres de l'auteur, ce que je suis bien décidée à faire.


Une intrigue assez prenante même si elle est loin d'être originale. L'univers nous propose des éléments plutôt sympathique, mais ô combien sous-exploités. Des personnages principaux sympathique dont je me suis régalée à suivre les aventures, mais des secondaires moins convaincants. LE tout servi par un style d'écriture simple mais efficace, qui m'a donné envie de s’intéresser aux autres titres de cette auteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire