samedi 4 mars 2017

Le Journal de Bridget Jones (Bridget Jones, Tome 1) - Helen Fielding

Titre VO : Bridget Jones's Diary (Bridget Jones, #1)
Titre VF : Le Journal de Bridget Jones (Bridget Jones, #1)
Auteur : Helen Fielding
Editeurs : Albin Michel, J'ai Lu
1ère Edition : 1996 (VO) - 1998 (VF)
Genre : Chick-Lit, Comédie
Pages : 343


1. Le Journal de Bridget Jones || 2. L'Âge de Raison || 3. Folle de Lui || 4. Bridget Jones Baby.

ADAPTATION - Film : Le Journal de Bridget Jones (2001).


Célibataire londonienne de 30 ans, Bridget Jones décide de tenir un journal intime et de prendre des bonnes résolutions : arrêter de fumer, perdre du poids et surtout trouver enfin un petit ami correct. Daniel Cleaver le coureur de jupons ? Ou Mark Darcy le psycho-rigide ?


Après avoir enfin vu les films en fin d'année dernière, je saute enfin le pas pour découvrir le roman des aventures de la pétillante Bridget Jones.

Un classique de la Chick-Lit qui nous propose de découvrir le quotidien d'une trentenaire célibataire en mal d'amour à qui il va arriver de nombreuses péripétie dans sa quête de sa vie idéale. Entre les tentatives pour trouver un homme avec lequel vivre jusqu'à la fin de ses jours, les fêtes qui vont ponctués son quotidien et sa famille qui se lâche complètement, l'auteur nous propose ainsi de nombreuses scènes qui ont su me plaire mais aussi et surtout me faire rire et sourire d'un bout à l'autre du roman.
La chasse à l'homme idéal pour notre héroïne se centrera surtout autour de deux personnages : Daniel, son patron et coureur de jupons notoire avec qui la demoiselle va vivre une idylle en pointillée. Il faut dire que tout ne va pas exactement se passer comme elle l'avait espérer lorsqu'ils seront ensemble. En même temps, chasser le naturel, il revient au galop ! Et de l'autre côté, nous auront Mark Darcy un avocat  plus sérieux que le concurrent précédent et qui sauvera plus d'une fois la mise à Bridget sans que pour autant elle ne le pourchasse de trop. Il faut dire que les deux hommes sont radicalement différents dans leurs manières de vivre et ça se ressent. Du coup, la romance sera un élément clé dans le récit, même si elle sera très loin de se trouver une solution en fin de roman.
Malgré le fait que le roman ait été écrit dans les années 1990 (il a près de 20 ans, omg !), certains sujets restent parfaitement d'actualité, aussi l'histoire de cette célibataire a su parfaitement vieillir selon moi. Il faut dire que de nombreuses thématiques abordés sont encore et toujours valable dans notre société actuelle malgré son évolution depuis ces dernières années.

Bridget est une trentenaire assez sympathique qui aura su me convaincre dans son histoire. C'est une jeune femme qui a un caractère assez déjanté à l'image de ses aventures. Elle est débrouillarde dans la vie, mais subit encore un peu l'influence de sa mère. Elle est désespéré quand à ses amours, il faut dire que son entourage proche ne l'aide pas forcément. De cette manière la jeune femme a tout un panel de qualités mais aussi défauts que chaque lectrice pourra découvrir et s'identifier dans la plupart des cas. M'approchant de cette tranche d'âge, j'ai su m'y retrouver à mon tour.
Les personnages secondaires seront assez nombreux, entre la famille, les collègues, les hommes et les amis de Bridget, on nous propose de découvrir tout un panel de personnages et de personnalités toutes aussi différents les uns que les autres. Plusieurs d'entre eu venant ainsi apporter leur petite graine dans les aventures de la jeune femme que ce soit pour le meilleure comme le pire.

Le style d'écriture est plutôt sympathique dans son ensemble. Le côté journal intime permet ainsi à l'auteur de se lâcher et de nous offrir une histoire raconté de manière assez simple, peut-être même un peu trop par moment. mais de ce fait, le roman est assez rapide à lire et un peu prenant. En revanche, le petit bilan de début d'entrée de journal a du mal à me convaincre. Bridget veut être mince, arrêter de fumer ainsi que certains autres comportement qui ne sont pas , selon elle, raccord avec le mode de vie qu'elle pense avoir. J'ai trouvé ça assez redondant et j'avais un peu de mal à adhéré.


Une héroïne plutôt attachante à qui il va arriver tout un tas de péripéties toujours plus amusantes. Une romance pas si mal. Des thématiques abordées qui restent toujours d'actualité. Des personnages haut en couleurs. Un style d'écriture assez simpliste, mais qui par moment peut lasser.

6 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a très longtemps mais Bridget Jones reste (avec l'accro du shopping, je dirais) la référence en matière de chick-lit et ce premier tome est savoureux, grâce à son héroïne. Après c'est vrai que certaines redondances peuvent lasser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait, l'Accro du Shopping fait aussi parti de ces classiques, même si j'avoue avoir quand même préféré les péripéties de Bridget. J'espère de tout coeur que le 2 est dans la même veine =)

      Supprimer
  2. Coucou ^_^
    Alors je suis FAN des films Bridget Jones mais j'ai malheureusement lu les livres après mes visionnages et du coup, je n'ai pas aimé. Il manquait l'humour des films et Bridget était moins attachante. Du coup je ne me souviens quasiment pas de ma lecture, juste que j'ai été déçue...
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben en fait, j'ai fait pareil, j'ai vu les films avant de le lancer dans les romans (après remarque il y a quelques mois d'écart entre les deux donc, ça a du aider). Comme toi, j'ai trouvé l'héroïne un peu moins attachante, mais en revanche l'humour était là pour moi.
      Dommage que pour toi ce fut une déception =s
      Bisous =)

      Supprimer
  3. J'adore les films mais bizarrement je n'ai pas encore lu les livres et j'en ai bien envie du coup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais jamais vu les films jusqu'à l'année dernière pour ma part et j'ai passer un bon moment avec les deux supports, même si je sais que beaucoup préfère les films. Néanmoins, je te le recommande à l'occasion, histoire de te faire ta propre idée sur le sujet.

      Supprimer