mercredi 7 août 2013

Enquête(s), coup(s) de coeur et chocolat - Aëla Liper

Titre VF : Enquête(s), coup(s) de coeur et chocolat
Auteur : Aëla Liper
Éditeur : Rebelle [Lipstick]
1ère Édition : 2013
Genre : Chick-Lit
Pages : 825Ko en Epub, soit ~237 pages.


Un matin, Solenn débarque en trombe chez Steredenn pour lui annoncer qu’elle a rencontré LE prince charmant, l’unique, le vrai lors d’une soirée. Mais il s’est éclipsé avant qu’elle ait pu noter son numéro de téléphone.Un seul indice : son prénom…Solenn et Steredenn vont donc mener l’enquête afin de le retrouver. Une odyssée où les deux copines vont rencontrer des personnages hauts en couleurs. Entraînée par sa meilleure amie dans cette enquête riche en émotions, notre héroïne va cesser de vivre par procuration pour enfin découvrir l’Amour.Mais avant, elle va devoir vaincre sa timidité et faire des choix qui vont profondément modifier le cours de sa vie. Une enquête forte en chocolat, sur fond de Bretagne, avec à la clef, peut-être, un prince charmant…


Sur leur page Facebook, les Editions Rebelles avaient lancé un appel à candidature afin de recevoir ce roman de leur collection tout fraîchement sorti en numérique. On notera que la sortie papier aura lieu dans le courant 2014 (ou avant selon les critiques). J'ai finalement tenté ma chance appréciant les livres de ce genre de manière générale.

L’histoire est somme tout assez simple puisque nous allons suivre les aventures de Solenn et surtout Stereden, deux bonnes copines, et principalement du côté de leurs histoires de cœur. La première a rencontré l'homme de ses rêves lors d'une soirée et est prête à tout pour le retrouver et accessoirement le conquérir. Tout ceci va les amener dans diverses situations assez rocambolesque.
Je dois dire que l'intrigue en elle-même partait sur d'assez bonnes bases : deux amies prêtes à tout pour trouver l'amour et toujours là l'une pour l'autre. Mais on s'arrête seulement là, j'ai trouvé l'histoire traité" d'une manière assez superficielle. Si l'on va faire un peu mieux connaissance avec Steredenn qui va être notre 'narratrice'. Je veux bien croire que pour les romans de ce genre il faut faire dans le frais et sans aucune prise de tête, mais là je trouve que ça l'était un peu trop. L'histoire n'est au final qu'une répétition puisque dès lors que Solenn a atteint son but, on se retrouve dans le même schéma du côté de Steredenn : elle croise par pur hasard son bel inconnu de prince charmant et du coup, elle va mener son enquête pour mieux le connaître. Je trouve ça assez dommage car l'auteur aurait pu renouveler un peu son histoire, ici j'avoue que cela m'a quelque peu lassée.
Dans les ultimes chapitres de l'histoire, l'auteur nous propose une sorte d'ellipse temporelle qui arrive comme un cheveu sur la soupe. Idée assez sympathique car elle va nous apporter un certain suspense : avec qui l'héroïne que nous suivons s'est-elle mariée ? Telle sera la grande question que l'on se pose. Grosse surprise lors de la réponse, et c'est le moment où l'auteur choisi de nous raconter ce qu'il s'est passé durant cette ellipse. L'idée là encore aurait pu être sympathique si elle avait été utilisée de manière différente. Je suis un peu navrée de le dire mais je ne comprend vraiment pas sa position dans l'histoire. A mon sens, elle aurait du être décalée de quelques chapitres afin de prendre un peu plus de sens.

En ce qui concerne les personnages, nous allons principalement suivre Steredenn et Solenn. Le première est plutôt du genre franche, généreuse et bonne vivante; alors que la seconde se la jouerais plutôt charmeuse et en quête de l'Amour avec un grand A. En résumé, deux amies qui s'entendent comme un charme malgré leurs caractère diamétralement opposé, mais qui se rassemblent franchement bien. Au final, on se retrouvé avec les héroïnes stéréotypés des romans de ce genre, mais je doit reconnaître qu'elle collent parfaitement à cette ambiance. Ce qui au final, me restera comme le plus gros point fort du livre.
Je ne reviendrais pas plus en détail sur les autres personnages. Ici encore, ils collent assez bien à l'ambiance bien que certains soient abordés de manière (très) superficielle. On notera également la petite touche d'originalité en ce qui concernent les prénoms de ses personnages, ceux qui me resteront le plus en mémoire seront Steredenn et Tugdal (j'espère ne pas faire d'erreur dans l'orthographe de ce dernier), respectivement frère et sœur, portant des prénoms d'origine bretonne, comme l'auteur elle-même.

Enfin, le style d'écriture est relativement simple et frais. Les péripéties de nos héroïnes défilent à toute allure. Les chapitres sont en revanche très nombreux, lorsque j'ai vu les graduation sur ma liseuse je me suis posée des questions. Au final on ne les voit pas passer, mais après je me pose quand même la question de savoir si certains n'auraient peu être pas pu être regroupés.
Pour finir, juste un petit mot sur le tout début du roman : l'auteur nous propose un chapitre où elle nous explique qu'elle va raconter l'histoire en 'Je' en se mettant à la place de son amie qui l'a réellement vécu. Ma foi pourquoi pas, mais après j'ai trouvé que cela n'apportait strictement rien à l'histoire. Honnêtement, en sautant complètement ce chapitre, on entre dans l'histoire sans aucun problème mais là je dois reconnaître que j'ai eu du mal à cerner l'idée. Dommage.


Une histoire qui partait sur de bonnes bases, mais qui recèle quand même quelques petits défauts dans leur exploitation. Une style d'écriture somme toute agréable. Des personnages stéréoptypés mais qui collent superbement à l'ambiance, et c'est ça que je veux retenir.
Enfin, je tenais à remercier les Éditions Rebelle pour m'avoir permis de découvrir ce titre de leur catalogue dans le cadre d'un SP Numérique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire