dimanche 13 mars 2016

Les Disparus du Clairdelune (La Passe-Miroir, Tome 2) - Christelle Dabos

Titre VF : Les Disparus du Clairdelune (La Passe-Miroir, #02)
Auteur : Christelle Dabos
1ère Edition : 2015
Genre : Fantasy, Jeunesse
Pages : 550

Note : Le premier tome de cette série a été le lauréat du Concours Premier Roman Jeunesse organisé part Gallimard Jeunesse, la radio RTL et Telerama, au printemps 2012. A noter, qu'une nouvelle session de ce concours a été organisé en 2015, les résultats seront connus en Avril 2016.

1. Les Fiancés de l'Hiver || 2. Les Disparus du Clairdelune || 3. La Mémoire de Babel || 4. *Pas de Titre*.
Série complète en 4 Tomes.


Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.


Après m'être régalée le mois dernier avec le premier tome de La Passe-Miroir, je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter cette lecture commune en compagnie de Béa et Totoro.
On retrouve notre chère Ophélie pratique là où nous l'avions laissé précédemment. Elle se prépare à rencontrer Farouk, l'esprit de famille de son fiancé afin que ce dernier lui accorde sa protection. C'est ainsi que la jeune fille se retrouve au poste de Vice-Conteuse dont le but est d'assurer le divertissement de cet homme aussi intimident qu'imposant. Alors que la cour commence mener son petit train train une série de disparition va prendre place au Clairdelune et ce jusqu'à ce que Archibald lui-même ne viennent à s'évaporer. Inquiète, notre jeune héroïne va tout faire pour lever le voile sur ce mystère tout en essayant de protéger sa famille venue lui rendre visite mais sans pour autant perdre les seuls alliés qu'il lui reste : Thorn et sa tante.

Christelle Dabos confirme avec ce second tome son talent pour nous raconter des histoires. C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis replongée dans cet univers qui m'avais tant charmer lors de la lecture du premier opus.
L'intrigue de cette suite va se dérouler en deux temps. Tout d'abord, nous allons suivre notre jeune héroïne dans son rôle de vice-conteuse. Ce sera l'occasion pour nous de plonger une nouvelle fois dans les rouages des intrigues de cour mais également de tout ce qui a trait aux esprits de famille. En effet, dans son nouveau rôle de vice-conteuse, Ophélie va être amenée à se rapprocher de plus en plus de Farouk, l'esprit de famille de son fiancé. Un personnage somme toute énigmatique au lors de ses premières apparitions dans la série, mais sur lequel nous allons beaucoup apprendre dans cet opus. On notera également la présence de quelques chapitres sur le passé de cet esprit nous apprenant énormément de choses concernant l'univers dans lequel nous évoluons : le lien entre les différents esprits de famille mais aussi et surtout celui qu'ils entretiennent avec Dieu. LE personnage au sujet duquel je me pose encore beaucoup de question, et j'espère vivement que l'auteur saura les apporter dans les prochains opus. La trame de fond reste sans surprise donc, les intrigues des courtisans et de la société dans laquelle Ophélie va évolué : piège et coup bas seront au programme jusqu'à ce que commence les menaces reçu par la jeune fille et les disparitions de certaines personnalités du Clairdelune. Ce sont ces dernières qui vont peu à peu nous faire basculer dans le second axe de l'intrigue.
Alors que Thorn reste à la Citacielle pour ses raisons professionnelles, Ophélie est envoyée à la station balnéaire des Sables d'Opales en compagnie de ses proches. Notre héroïne est envoyé là bas non seulement pour échapper aux menaces qui la suivent ou bien pour tenir compagnie à Bérénice (proche du terme de sa grossesse soit dit en passant) en visite à sa mère... mais c'st également pour protéger les membres de sa famille décidé à venir lui rendre visite du fait de la date de son mariage avec Thorn qui approche à grand pas. Et comme si cela ne suffisait pas à lui faire mener une vie déjà mouvementé, Farouk lui a ordonné de retrouver les disparus du Clairdelune. Je dois avouer que cette partie se révèle riche en agitation mais également en suspense. De nombreux événements vont donc se dérouler dans toute cette partie qui vont venir troubler le quotidien, déjà peu commode, de notre héroïne. Toutes ces péripéties ont su me tenir en haleine d'un bout à l'autre du roman. En effet, dès que l'une d'elle trouvait sa solution une nouvelle faisait son apparition et ainsi de suite. Le tout sans rien épargner à ses personnages car il faut dire que certains d'entre eux en verront des vertes et des pas mûres dans cette histoire.
La magie tiendra également une place importante dans cet opus, j'ai d'ailleurs trouvé qu'elle prend un peu plus d'ampleur depuis le début de la série. J'ai tout particulièrement aimé les pages concernant Farouk et ses camarades esprit de famille en compagnie de Dieu et de ses projets quelque peu perturbant car inconnus. On entrevoit alors quelque chose de plus grand que ce à quoi l'on s'attendais au départ. De la même manière, j'ai énormément apprécié les derniers chapitres de cet opus concentrés sur Ophélie et Thorn mais pas seulement. L'épilogue m'a juste fait regretté de ne pas avoir la suite sous la main pour découvrir ce qu'il se passe ensuite.

Concernant les personnages, j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver l'ensemble de ceux que nous avions rencontrés dans l'opus précédent. On notera tout particulièrement une certaine évolution chez Ophélie qui deviendra un peu plus actrice de son histoire, se laissant moins portée par les décisions des autres que ce qu'elle avait fait précédemment. Un très bonne évolution pour cette demoiselle que j'ai hâte de retrouver dans la suite de ses aventures.
J'ai également beaucoup apprécié l'évolution de la relation entre Thorn et Ophélie. Cette dernière va connaître de nombreux chamboulement. Il faut dire que c'était déjà le cas précédemment dans la mesure où l'auteur prenait le parti de ne pas les faire se tomber dans les bras l'un de l'autre. Mais on sentira que les deux protagonistes tenteront de se réconcilier quelque peu afin d'envisager un réel avenir commun, même s'il leur a été imposer par leurs familles respectives.
En ce qui concerne les personnages secondaires, on retrouve avec grand plaisir ceux dont nous avons fait la connaissance dans le premier opus de la série. Mais l'auteur arrivera cependant à développer certains d'entre eux un peu plus en profondeur, à tel point que j'ai eu envie d'en savoir encore plus à leur sujet mais également de les retrouver dans la suite de la série. J'ai tout particulièrement apprécié la famille d'Ophélie qui décide de se taper l'incruste dans l'histoire de manière plus ou moins présente selon les scènes, nous apparaissant ainsi sous un jour nouveau et encore une fois très sympathique.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su encore une fois me transporter auprès de ses personnages. Christelle Dabos confirme son talent en matière de narration. D'un style simple au départ, le récit en devient de plus en plus dense et riche au fil des pages, nous dévoilant ainsi une nouvelle facette tantôt de l'univers tantôt des personnages qui s'y promènent. L'auteur arrive à nous mener au point qu'elle le souhaite tout en parvenant à nous tenir en haleine d'une page sur l'autre à tel point que le roman devient difficile à lâcher.


Une intrigue en deux temps qui vient développer un peu plus l'univers tout en nous proposant une enquête captivante. Une magie et une mythologie qui ne cesse de m'intriguer. Des personnages que j'ai adoré retrouvé, et suivre l'évolution pour certains. Le tout raconté avec brio et qui donne envie de découvrir la suite très vite.

Lecture commune réalisée en compagnie de :
& Bea de L'Ancre Littéraire d'une Blondinette. (Sa chronique très vite) 

4 commentaires:

  1. C'est tellement plein de rebondissements !! Qu'est-ce que j'aime cette histoire.
    Comme toi j'ai adoré l'arrivée de la famille d'Ophelie auprès d'elle. Cela créé un joyeux bazar ! Et Thorn qui accepte de faire un effort mais qui au final n'arrive pas à être à l'aise. Il est tellement maladroit mais tellement attachant aussi <3
    Qui est donc Dieu ??? Tellement hâte d'avoir des réponses !
    Gros bisous copine ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait d'accord concernant Thorn, c'est choupi de le voir faire des efforts pour être accepté par la famille d'Ophélie.
      Curieuse aussi de savoir qui est Dieu, surtout qu'il a franchement pas l'air sympatoche...
      Bisous à toi =)

      Supprimer
  2. Ta chronique est très intéressante ! J'ai beaucoup aimé le deuxième tome, et je l'ai même préféré et j'aime beaucoup Archibald :) Moi aussi j'ai fais ma chronique : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/la-passe-miroir-t2-les-disparus-du_87.html

    Bisous, Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de voir que ce tome t'a également conquise.
      Je passerais voir ton avis à l'occasion.

      Supprimer