mercredi 30 mars 2016

Plaisir Déchaîné (Démonica, Tome 1) - Larissa Ione

Titre VO : Pleasure Unbound (Demonica, #01)
Titre VF : Plaisir Déchaîné (Démonica, #01)
Auteur : Larissa Ione
Éditeur : Milady
1ère Edition : 2008 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Bit-Lit, Romance Paranormale
Pages : 462


1. Plaisir Déchaîné || 2. Désir Déchaîné || 3. Passion Déchaînée || 3.5. Immortalité Assumée || 4. Extase Révélée || 5. Péché Absolu || 5.7. Overkill : Snippets of Demonica Life || 6. Brûlante Rédemption.
Série en cours.

Spin-Off (suite) : Les Cavaliers de l'Apocalypse.

Tayla est chasseuse de démons, elle appartient à un puissant groupe, les Aegis, qui se bat pour le bien de l’humanité. Pourtant, lorsqu’elle est blessée et amenée dans un hôpital tenu par des démons, elle ne peut résister longtemps aux charmes d’Eidolon. Le chirurgien démon qui lui a sauvé la vie et qui a, par là même, ébranlé son monde. Car si tous les démons ne sont pas mauvais, pourquoi les Aegis ne font-ils aucune discrimination ?


Démonica est une série que j'avais envie de découvrir depuis pratiquement sa sortie et que j'ai sur ma tablette depuis un bail. Je me suis enfin décidée à me lancer dans l'aventure.
L'histoire va suivre Tayla, une membre du groupuscule Aegis qui regroupe des chasseurs de démons. Lors qu'une mission qui a un peu mal tourner la jeune femme est rapatriée dans une clinique tenue par des démons pour des démons. Un lieu dont l'existence a toujours été tenue secrète. C'est dans ce lieu que notre héroïne va faire la connaissance de d'Eidolon, un incube qui y travaille avec ses frères démons eux aussi. En parallèle à la rencontre de ces deux êtres se trame d'étrange événements qui prennent pour cible des démons les laissant mourant et vidé de leurs organes sans aucune piste. Ce n'est que lorsque des proches des héros s'y retrouveront mêlés, et ce de différentes manières, qu'ils seront amener à mener l'enquête afin d'enrayer ces drames.

L'intrigue de ce premier opus a su beaucoup me plaire. La trame de fond qu'est la querelle entre l'Aegis et les démons est assez convaincante même si dans le fond, on a connait pas totalement l'origine. On sait néanmoins que pour de nombreux protagonistes présent dans l'histoire leur implication dans cette lutte a un point de départ assez personnel. Cette relation est plutôt bien faite et je doit reconnaître que j'ai très envie d'en découvrir les raisons, je croise très fort les doigts pour que l'on en sache plus dans les opus suivant. L'idée de rajouter par dessus cette trame une sorte d'enquête n'en en soi pas originale, il faut dire que c'est un peu le cheminement classique d'une grande partie des romans de ce genre. En même temps, je dit ça mais je ne voit vraiment pas par quoi cela pourrait être remplacé mais dans un sens, ça ne me gène pas plus que ça. L'enquête en elle-même a un départ assez glauque puisque les victimes vont être totalement charcutées et laissées pour morte par leur agresseur, nous proposant parfois des scènes dure pour les personnages qui les découvre. L'auteur mène plutôt bien le déroulement de cette intrigue à tel point que le lecteur se retrouve balader entre les deux camps qui se déchire, nous donnant ainsi du fil à retordre lorsque l'on veut à notre tour essayer de trouver le fin mot de cette histoire.
En ce qui concerne l'univers, je dois reconnaître que j'ai eu un peu de mal à me situer d'entrée de jeu. On nous balance tout un tas d'information sur les démons en nous en montrant tout un tas mais sans pour autant que l'on cerne bien leurs différentes caractéristiques. J'ai d'ailleurs mélanger certains personnages à un moment. Ce n'est qu'au bout d'un certain nombre de pages que j'ai finalement réussi à mieux cerner dans quoi j'avais mit les pieds et à réellement apprécié l'univers dans lequel les personnages évoluent. J'ai également beaucoup aimé la notion de changement qui va être centrale pour l'un des héros. En effet, on va ainsi découvrir un peu mieux la physiologie des démons ainsi que la manière dont ils deviennent mature et en pleine possession de leur pouvoir. Ce sera, entre autre, de cette façon que l'auteur nous fera découvrir un peu plus en profondeur cet univers démoniaque. L'idée de l'hôpital de démons qui se trouve dans une sorte de réalité parallèle est bien trouvé et assez originale. Je l'ai beaucoup apprécié d'un bout à l'autre et j'espère vivement que on va encore retrouver ce contexte dans les prochains opus, ce qui sera le cas je pense vu les héros qui vont être mis en avant dans les prochains opus. L'Aegis sera également bien mis en avant dans ce premier tome. On y découvre ainsi les membres qui le compose ainsi que sa hiérarchie, du moins en ce qui concerne la succursale locale. Si l'auteur insiste moins à leur sujet que sur celui des démons, il n'en restera pas moins bien construit et exploité au fil des pages.
La Bit-Lit, c'est également un genre au sein duquel on retrouvera bien souvent de la romance entre les héros. Ici, nous allons donc, sans surprise, découvrir celle qui va se nouer entre Eidolon et Tayla. Une romance plutôt convaincante et bien loin des facilités dans lesquelles l'auteur aurait pu tomber. L'un comme l'autre a des raisons de se méfier de "l'espèce" à laquelle le second personnage principal appartient. Une histoire plutôt difficile mais qui aura droit à de multiples coups de pouce dans le récit. Il faut dire qu'une certaine tension liera les deux héros d'entrée de jeune, sexuelle au départ, mais beaucoup plus complexe au final. Et j'avoue que cette tension m'a quelque peu taper sur le système d'entrée de jeu, j'avais un peu peur que l'auteur ne trombe trop là dedans et propose ainsi une version démoniaque d'une romance érotique lambda. Ça n'a pas été le cas et c'est une chose que j'ai plutôt apprécié grâce à laquelle je suis très curieuse de découvrir la suite de cette série.

Concernant les personnages, nous allons donc avoir deux héros : un dans chacun des groupes qui vont se partager la vedette dans la série.
Tayla est une jeune femme déterminée et fonceuse qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle a toujours vouée une haine envers les démons depuis sa plus tendre enfance. En même temps quand on voit l'enfance qu'elle a vécu ainsi que ses origines (qui vont se dévoilées au fil des pages), on la comprendre. C'est une grande solitaire qui a trouvé un semblant de famille au sein de l'Aegis qui représente désormais tout pour elle. Aussi lorsqu'elle se rendra compte que le monde n'est pas forcément noir et blanc comme on lui a enseignée depuis qu'elle est toute petite, ses convictions vont vite vaciller et elle ne saura plus trop à qui se fier. Et dans le monde dans lequel la jeune femme évolue, ça ne pardonne pas. J'ai tout particulièrement apprécié la crise identitaire par laquelle Tayla va passer, si cet aspect reste sans surprise, il n'en restera pas moins bien mené, donnant ainsi envie d'en savoir davantage.
Eidolon de son côté est un démon et plus particulièrement un incube. Si ce dernier est plutôt un représentant idéal de sa race : beau, qui attire les femmes et qui ne vit que pour le sexe, il n'en restera pas moins un personnage assez intéressant. Il est en pleine période transitoire dans sa vie avec le changement qui menace d'opérer en lui d'un moment à l'autre. Le démon a beau se montrer plutôt fort dans sa vie quotidienne, il sera malgré tout assez craintif de cette transition qui menace. Il a peur de perdre ce qu'il est et que ça ne lui coûte cher... très cher. Pour cela il met en oeuvre tout les moyens possible et imaginale pour calmer un peu le jeu. Et ça tombe plutôt bien qu'il travaille dans l'hôpital des démons (qu'au passage il a fondé avec ses frères), ua moins il y a tout sur place. C'est un médecin très dévoué pour ses patients mais aussi pour les causes qu'il défend que cela concerne ses proches ou pas. C'est un personnage qui, malgré les phéromones qu'ils dégage, a su se montrer toucher et presque humain.
Les personnages secondaires sont assez nombreux et appartiennent tantôt aux démons tantôt à l'Aegis. La majorité d'entre eux ont été assez convaincant dans leurs rôles respectifs et j'ai hâte de poursuivre mon aventure dans la série pour en retrouver certain. La frontière entre gentil et méchant n'est pas aussi franche que ce que l'univers laisse le paraître au premier abord, nous offrant ainsi des protagonistes assez surprenant et qui pratiquement tous ont su jouer un rôle dans l'intrigue de ce premier tome.

Enfin, en ce qui concerne le style d'écriture  j'ai été quelque peut dérouter au début du roman. L'histoire est raconté de façon plutôt familière et simple avant de tourner vers quelque chose de cru et beaucoup plus vulgaire dès lors que la première scène de sexe aura lieu (et oui, ça commence assez tôt). Un style qui m'a plutôt dérangé et, je l'avoue, je n'étais pas sûre de continuer ma lecture tant j'avais du mal. Néanmoins, en voulant persister pour cette intrigue qui semblait prometteuse, on découvre une écriture qui se calme un peu et qui devient un peu plus tolérable dans les pages qui suivent. Et heureusement d'ailleurs. Hormis cet aspect, le style est un peu brouillon au début dans la mesure où l'auteur nous jette dans son univers sans explication aucune mais ce n'est que plus tard que l'on arrive à faire les liens entre tout les éléments présents.


Une intrigue plaisante que ce soit au niveau de la trame de fond Démons VS Aegis, comme dans l'enquête qui va être développé tout au long de ce premier opus. Un univers difficile a appréhender au départ, mais qui passe mieux une fois les explications enfin là. Une romance bien mené qui n'est pas sans difficultés. Des personnages intéressants et bien construits. Un style d'écriture déroutant de part son côté cru et vulgaire, mais qui s'améliore bien vite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire