jeudi 17 mai 2012

La Girafe, le Pélican et moi - Roald Dahl

Titre VO : The Giraffe, the Pelly and Me
Titre VF : La Girafe, le Pélican et moi
Auteur : Roald Dahl
Editeur : Folio Cadet
1ère Edition : 1985 (VO) - 1986 (VF)
Genre : Comédie, Jeunesse
Pages : 62


Qui habite la boutique de bonbons dont rêve Billy ? Le Gang des Laveurs de Carreaux ! Il y a la Girafe au long cou, le Pélican au bec escamotable et le Singe agile. Quand il rejoint le trio, le jeune garçon ne se doute pas qu'il va participer au nettoyage des six cent soixante-dix-sept vitres du château de Hampshire ! Le vieux duc grincheux, son propriétaire, saura-t-il les récompenser ?


Cela faisait longtemps que j'avais envie de me replonger dans l'univers totalement déjanté de Roald Dahl, ayant envie d'un petit quelque chose d'assez court, j'ai jeter mon dévolue sur celui-ci. 
C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai plongée dans l'histoire de Billy, un petit garçon qui m'a qu'un rêve : reprendre plus tard l'ancienne boutique de bonbon juste en face de chez lui afin de la rouvrir. Lorsqu'il découvre que la maison de ses rêves à récemment été vendue sa curiosité l'amène à faire la connaissance de ses nouveaux voisins qui ne sont autre qu'un singe, une girafe et un pélican qui gagnent leur vie en lavant des carreaux. Et tout cec va les conduire dans la demeure d'un duc local...

C'est une histoire très charmante que nous avons ici et qui se lit très vite. On s'amuse à découvrir les aventures du petit groupe assez hétéroclite d'animaux parlant et de leur nouvel ami. Après, il faut l'avouer cela ne casse pas trois pattes à un canard puisque le quatuor improvisé ne fait que rendre de petits services au duc qui de ce fait va très gracieusement les récompensé. Cela reste néanmoins une histoire très sympathique pour les jeunes.

Billy est un petit garçon à la fois débrouillard et rêveur auquel pourront s'identifier les jeunes lectures. Le trio d'animaux m'a bien plus dans l'ensemble. J'ai beaucoup aimé les chansons qu'ils chantaient dans l'histoire qui collait bien à l'univers et qui prêtait à sourire à de nombreuses reprises.

Enfin, le style de Roald Dahl est toujours aussi agréable à lire et à la portée de tous. L'ensemble est ponctué par les illustrations de Quentin Blake (comme toujours d'ailleurs, c'est un duo qui marche à merveille) et qui nous donne encore plus l'occasion de sourire.


Un court roman jeunesse très sympathique et remplit d'humour, servi par un style à la portée de tous et des illustration qui rendent bien l'ambiance de l'histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire