jeudi 31 mai 2012

Morsure (Femmes de l'Autremonde, Tome 1) - Kelley Armstrong

Titre VO : Bitten (Women of the Otherworld, #01)
Titre VF : Morsure (Femmes de l'Autremonde, #01)
Auteur : Kelley Armstrong
Editeur : Bragelonne, Milady
1ère Edition : 2001 (VO) - 2007 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 535


1. Morsure || 2. Capture || 3. Magie de Pacotille || 4. Magie d'Entreprise || 5. Hantise || 6. Rupture || 7. Sacrifice || 7.3. Traque || 8. Démoniaque || 9. Apparition || 10. Frostbitten || 11. Waking the Witch || 12. Spell Bound || 13. Thirteen.
Série complète en 13 Tomes + 42 Nouvelles. Vu le nombre de ces dernières, je ne mettrais que celles lues dans mes chroniques. La liste complète (dans l'ordre chronologique) ainsi que des séries annexes se trouve ici.

ADAPTATION - Série TV : Bitten (3 Saisons. Terminée).


Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité. Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu'elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L'énergie contenue déchire ses muscles - elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation... Elena fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants... et même une belle-mère. En tout cas, c'est ce qu'elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d'elle. Cette Meute qu'elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d'une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l'existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature...


Cela faisait un petit moment que cette saga Bit-Lit me faisait envie, et c'était sans compter la nouvelle du recueil 'Lune de Miel Lune de Sang' qui s’inscrit dans le même univers. Aussi lorsque Serega m'a proposé de lire ce livre dans le cadre du challenge LDPA, j'ai sauté sur l'occasion et je dois dire que je suis complètement ravie.

Nous faisons la connaissance d'Elena, une jeune femme de Toronto normale à un détail près : la nuit, il lui arrive de se glisser hors de chez elle afin de se transformer en louve tout en continuant à vivre au milieu des humains. Mais voila qu'elle reçoit un coup de fil étrange de la part de Jeremy, son Alpha, qui réclame son aide. Ni une ni deux, la jeune femme qui voulait couper (ou presque) les liens avec sa meute, retourne auprès de celle-ci à Stonehaven. Mais qui donc s'amuse à laisser des cadavres humains sur le territoire de la Meute ?

C'est donc au travers des loups-garous que Kelley Armstrong décide d'ouvrir sa saga. Dans le fond, leur concept est assez simple puisqu'ils se transforme dès qu'il le souhaitent ou dès que le corps leur réclame s'ils ne l'ont pas fait depuis belle lurette. Dans l'univers qui est développer ici, ils sont assez rare puisque nous ne rencontrons qu'une seule meute (peu nombreuse au demeurant) et quelques 'cabots' solitaires qui leur gravite autour. Ils vivent cacher afin de ne pas effrayé les humains, aussi lors ces meurtres sont perpétrés sur leur territoire, la Meute craint plus que tout que l'on ne fasse le rapport entre ces deux éléments. Seules deux façon permettent de devenir un loup-garou, la première est la génétique (même si on notera qu'Elena est la seule louve qui existe) ou bien une morsure, comme ce fut le cas pour notre héroïne. Dans le fond, c'est une mythologie assez simple mais qui a le mérite d'être claire et qui permet au lecteur de s'y retrouver aisément.

L'enquête concernant les meurtres qui se perpétuent à Stonehaven est la trame directrice de ce premier volet mais pas seulement. Elle est à quelques reprises reléguée au second plan pour se concentrer sur Elena et son retour dans la communauté des loups-garous. La demoiselle vit à Toronto afin de couper les liens avec la Meute et est donc contrainte de muter (= se transformer) moins souvent qu'à l'accoutumé. Tout va changer dès lors qu'il retrouvera les siens puisqu'elle sera libre de ces contraintes et pourra mener la vie idéale pour ce qu'elle est réellement. Mais son retour sera assez difficile pour elle sur un plan émotionnel car sa relation avec son ancien amant est assez complexe. Ce sera donc pour nous l'occasion d'en savoir un peu plus sur l'entourage de la dame et le passé de certains des personnages. Passé d'ailleurs tourmenté pour certains. Cela nous permet ainsi de bien cerner les profils des personnages et parfois même de mieux comprendre certains de le comportement, ce que j'ai bien apprécier.

Côté personnage, nous suivons donc Elena Michaelis, une jeune femme qui essai de vivre une vie normale d'humaine, refoulant son côté louve au plus profond qu'elle le peut. C'est une jeune femme débrouillarde et déterminée, qui a eu un peu de mal dans ses relations amoureuses depuis la trahison de son dernier amant. Orpheline depuis sa plus tendre enfance, on ne peut pas dire qu’elle a été gâtée par la vie et n'aspire qu'à une chose : avoir une famille idéale, même si certains point seront un peu compromis par sa nouvelle nature. Les aventures qui vont arriver dans ce premier volet vont lui permettre de refaire le point : sur sa nature, sur ses choix et sur sa vie amoureuse. Mais dans le fond, ce sera sans trop grande surprise quand aux réponses qu'elle donnera à ces questions.
La demoiselle est entourée par toute une série de personnages masculins parmi lesquels on notera : 
- Clayton (Clay), l'ancien compagnon d'Elana qui est un enfant sauvage puisqu'il a grandit parmi les loup en plus d'en être un lui-même. Il a du mal à se faire à l'idée qu'Elena ne veut plus de lui et fera tout ce qui est en son pouvoir pour qu'elle lui revienne. D'entrée de jeu, ils 'mont donnée l'impression d'être de simples sex-friends au final, mais leur relation va au delà de ça. Clay est un personnage que j'ai beaucoup aimé et qui m'a beaucoup fait sourire.
- Philip, l'actuel compagnon d'Elena. Il est l'homme idéal que l'on rêverais toute d'avoir : doux, gentil et attentionné malgré son travail très présent dans sa vie. Il n'est pas du tout au courant de la véritable nature de la jeune femme. En revanche, il m'a paru un peu naïf à gober si facilement les histoires inventées par Elena.
- Jeremy, l'Alpha local. Il joue le rôle de chef et de médiateur au sein de la meute comme son grade le laisser entendre. Mais c'est surtout un homme qui tient à protéger les siens, sa famille et ce quel qu'en soit le prix.

Enfin, le style de l'auteur est très agréable à lire mais surtout très riche. De ce fait, il nous permet de bien nous plonger dans l'histoire dans laquelle nous évoluons. De même, il équilibre relativement bien les descriptions, dialogues et scènes d'action rendant ainsi le récit captivant et dont on a hâte de connaître la fin. Vivement le tome 2.


Une bonne surprise que ce premier tome. Un héroïne forte. Un univers simple mais bien construit au sein duquel le lecteur n'a aucun mal à se situer.
Livre lu dans le cadre du challenge LDPA (Session Mai 2012).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire