vendredi 4 décembre 2015

Yona Princesse de l'Aube, Tome 1 - Mizuho Kusanagi

Titre VO : Akatsuki no Yona, #01
Titre VF : Yona Princesse de l'Aube, #01
Auteur : Mizuho Kusanagi
Editeur : Pika [Shôjo]
1ère Edition : 2010 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Shôjo
Pages : 190



Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9 - Tome 10 - Tome 11 - Tome 12 - Tome 13 - Tome 14 - Tome 15 - Tome 16 - Tome 17 - Tome 18 - Tome 19 - Tome 20 - Tome 21 - ...
Série en cours.

ADAPTATION - Anime : Akatsuki no Yona (1 Saison de 24 Ep + 1 OAV).
ADAPTATION - Light Novel : 'Akatsuki no Yona - Tsuki no Shita de' de Mizuho Kusanagi & Toko Fujitani.


Yona, la jeune et insouciante princesse du royaume de Kôka, mène une vie de rêve choyée par le roi et protégée par son garde du corps et ami d’enfance, le puissant guerrier, Hak. Elle rêve de pouvoir unir sa vie à Soo-Won, son cousin dont elle est secrètement amoureuse. À l’approche de ses 16 ans, tous se préparent à fêter comme il se doit son anniversaire. Mais ce soir-là, une terrible tragédie survient et la vie de Yona va être bouleversée à jamais !


Depuis que Pika a annoncé l'an dernier l'acquisition et la sortie de cette série, elle m'a bien longtemps fait de l’œil. Du coup, après m'être complètement régalé avec le visionnage de la première saison de l'anime, je me suis enfin décidée à craquer pour la version papier afin de connaître la suite des aventures de la petite bande... ce qui ne sera peut-être pas tout de suite pour le coup.

Dans ce premier opus, nous allons faire la connaissance de Yona, jeune princesse du Royaume de Koka de pratiquement 16 ans, fille unique du Roi Il. La demoiselle a grandit avec insouciance, choyée et loin de tout conflit entourée par ses amis d'enfance Hak un général de 18 ans et Soo-Won son cousin du même âge que le précédent à qui elle porte un amour à sens unique. Mais voila qu'une nuit tout bascule, son père est assassiné froidement sous ses yeux par la dernière personne qu'elle aurai pu croire. Désemparée, elle ne sait plus qui croire ni quoi faire, commencera alors sa fuite avec son fidèle Hak.
L'intrigue de ce premier opus commence donc à mettre en place tout le fil rouge de la série. On va assister en compagnie de Yona à la mort de son père, mais pas seulement. L'auteur en profite pour nous faire découvrir le mode de vie de la jeune fille ainsi que son entourage. De même, nous allons avoir droit à de nombreux flash-back concernant son enfance mais également celle de ses amis avec qui elle a grandi. Ces passage apportent beaucoup de lumière et de chaleur dans cette histoire dans la mesure où des événements de ce premier opus vont être sombre. L'histoire est ainsi assez équilibré et agréable à lire. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir les souvenirs d'enfance de nos héros, ce qui m'a d'ailleurs amenée à sourire à de nombreuses reprises. En effet, si la plupart de ces scènes de flash-back auront une note quelque peu sérieuse, cette dernière sera amené par de l'humour, ce qui fait toujours du bien au vu des événements qui se déroulent dans le présent.
L'univers m'a énormément fait pensé à celui de la chine impériale, que ce soit au niveau des costumes que des décors qui nous sont proposés. On notera que ces derniers sont plutôt détaillés et assez réaliste dans l'ensemble. En ce qui concerne l'organisation de la société, on ne sait que peu de choses à son sujet. Nous avons le Roi à sa tête qui est assisté par des chefs de tribus dont nous allons en découvrir seulement deux dans ce premier opus : celle du Vent via Hak et celle du Feu via un prétendant de la Princesse. Néanmoins, on ne fera qu'effleurer cet aspect du royaume qui sera un peu plus développé par la suite (oui, bon je le sais déjà grâce à l'anime, mais la page de preview en fin de tome le laisse aussi supposer).
Qui dit shôjo, dit également romance. Ici, elle est assez effacée et concerne principalement Yona et Soo-Won. Si la première voue un amour inconditionnel à son cousin, à tel point qu'elle aimerait l'épouser, le second ne la voit pas tout à fait de la même manière, mais plutôt comme une petite sœur pour qui il a simplement de l'affection. Mais l'on se doute bien que les relations amoureuses ne vont pas en rester là. Oui, mon petit cœur de fangirl a été mis à rude épreuve lors de mon visionnage de l'anime et j'espère vivement être comblée par cette version papier.

Concernant les personnages, nous allons tout d'abord faire la connaissance de Yona. Une charmante princesse qui vit en quelque sorte dans une petite bulle et par conséquent ne connait rien à ce qu'il se passe hors de son petit univers. C'est un enfant un peu pourri gâtée qui ne voit pas plus loin que son nombril, je ne compte plus le nombre de fois où il était question de ses cheveux et/ou de son apparence physique. Ce qui l'a fait remontée dans son estime c'est lorsqu'elle perd son statut de petit fille à la mort de son père. Elle devient alors perdue et fragile, ne sachant quoi faire et encore moins à qui se fier. Il lui sera difficile de faire face à la réalité. Néanmoins, elle ne perd pas de du son passé et espères de tout cœur se réveiller de ce cauchemar... sauf qu'il ne s'agit absolument pas d'un rêve. Durant la dernière partie, consacré à sa fuite, elle sera un peu hors du temps et de l'histoire tant elle a du mal à encaissé ce qui lui arrive, le donnant un peu plus de réalité et la faisant sortir de sa bulle.
Hak et Soo-Won, ses amis d'enfance seront également mis en avant dans ce premier opus. Il faut dire qu'il forme le trio de tête en compagnie de la princesse. Hak est l'un des plus puissant général du royaume et est en même temps chargé de la protection rapproché de notre héroïne suite à une promesse faite au Roi. C'est un excellent guerrier mais aussi un bon boute en train qui a su me faire rire à plusieurs reprises. Sa loyauté envers la couronne est sans faille et fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider notre héroïne à rester en vie. On apprend également que le jeune homme est orphelin et a été 'adopté' par le leader de la tribu du vent. Vu la prochaine destination du duo, nous risquons d'en apprendre davantage à son sujet. Soo-Won, le cousin et ami d'enfance de Yona, sera le personnage le plus surprenant de cet opus. En effet, sous ses apparence de pacifiste, c'est lui qui sera à l'origine de tout les tracas de notre héroïne sans que personne ne se doute de rien au départ. On arrive à cerner aisément ses motivations et plus on avance plus on est curieux de voir jusqu'où il est prêt à aller pour garantir ses acquis.
D'autres personnages plus secondaires vont gravité autour de ce trio, mais rien de bien marquant pour le moment à l'exceptions de quelques protagonistes du palais qui ne vont hélas pas durer bien longtemps. Néanmoins, je sais que nous allons en retrouver certains dans la suite (et qui accessoirement y seront davantage développé), et j'ai hâte de les y voir.

Enfin, niveau graphique, le titre a su me convaincre. Je dois reconnaître qu'au départ j'étais un peu sceptique car cette première couverture avait du mal à me faire accroché, chose qui s'est finalement bien vite arrangé une fois ma lecture commencée. Ils n'ont d'ailleurs pas été sans me rappeler des manga un peu plus ancien et plus proche des années 90. Les dessins sont très jolis, on notera le détail dans certains motifs (vêtements principalement) dans les costumes et décors donnant ainsi plus de vie au titre. L'alternance entre le passé et le présent est plutôt fluide et l'on a aucun mal à s'y situé. La seule chose que je trouve dommage sur ce point est que certains personnages soient identiques dans les deux temporalité (je pense notamment au Roi Il et au Général Mundok). On notera également la présence de dessins de type chibi qui ajouteront une bonne dose d'humour à ce titre (en plus des répliques auxquels ils sont souvent associés).


Un premier opus qui lance l'histoire de manière prenante. Une alternance passé/présent réussie. Un univers que l'on commence tout juste à appréhender, mais qui a su me plaire. Des personnages intéressants qui ne demande qu'à se découvrir un peu plus. Des graphismes plutôt réussis.

BANDE-ANNONCE DU MANGA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire