mercredi 16 décembre 2015

Yona Princesse de l'Aube, Tome 3 - Mizuho Kusanagi

Titre VO : Akatsuki no Yona, #03
Titre VF : Yona Princesse de l'Aube, #03
Auteur : Mizuho Kusanagi
Editeur : Pika [Shôjo]
1ère Edition : 2010 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Shôjo
Pages : 188



Tome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4 - Tome 5 - Tome 6 - Tome 7 - Tome 8 - Tome 9 - Tome 10 - Tome 11 - Tome 12 - Tome 13 - Tome 14 - Tome 15 - Tome 16 - Tome 17 - Tome 18 - Tome 19 - Tome 20 - Tome 21 - ...
Série en cours.

ADAPTATION - Anime : Akatsuki no Yona (1 Saison de 24 Ep + 1 OAV).
ADAPTATION - Light Novel : 'Akatsuki no Yona - Tsuki no Shita de' de Mizuho Kusanagi & Toko Fujitani.


Suivant le conseil de Mundok, Yona et Hak partent à la recherche d’un prêtre ayant la capacité de prédire l’avenir. Mais, peu après leur départ de Fûga, ils sont attaqués par la tribu du feu ! Acculés par les soldats, ils tombent du haut d’une falaise et Hak est gravement blessé... Par chance, ils sont recueillis et soignés par deux étranges personnages... Yona va-t-elle trouver le prêtre ? Que lui réserve l’avenir qu’il va lui prédire ?


A la fin du précédent opus, nous avons laissé Hak et Yona en assez fâcheuse posture. Lors de quête pour retrouver un certain prêtre, notre duo tombe sur une embuscade organisée par la tribu du Feu avant de tomber tout deux d'une falaise. Il ont été recueillis par deux individus somme toute original dont l'un d'entre eux va se révéler être la personne qu'ils recherchent.

L'intrigue se poursuit tranquillement. Yona a suivi les conseils de Mundok et va de ce fait devoir prendre des décisions importantes dans cet opus. En effet, Ik-Soo le prêtre a le don de communiquer avec les dieux et de montrer un chemins aux individus. Notre chère princesse prendra alors connaissance d'un chemin qu'il lui est possible d'emprunter afin d'assouvir sa vengeance. Lors de son discours, le prêtre nous propose de développer quelque peu l'univers de la série et plus particulièrement sa mythologie. On y découvre alors l'un des mythe fondateur du royaume : celui du Dragon Écarlate et de ses quatre guerriers dragons. J'ai beaucoup aimé découvrir ce mythe que j'ai par ailleurs trouvé beaucoup mieux raconté que dans la version anime. On est ici sur un aspect beaucoup plus détaillé qui nous permet de mieux comprendre les liens entre la légende et la part de réalité qu'elle contient. Car oui, si pour nos héros ce n'est qu'une légende, cette dernière aura également une part de réalité.
Yona va donc devoir prendre des décisions en connaissance de cause concernant ce qu'elle va faire à présent. La demoiselle commence à se rendre compte de sa dépendance aux autres mais aussi de son ignorance du monde qui l'entoure. Prête à tout, c'est sans surprise que la jeune fille décidera de suivre la voie tracée par Ik-Soo. On sait alors vers quoi la série va concentrer son prochain arc : la recherche des successeurs des quatre dragons guerrier auxquels Yona veut emprunter sa force. Après avoir gagné un nouveau compagnon de voyage, qui leur sera bien utile soit dit en passant. Il seront guidé par le prêtre vers un village caché où se terre le Dragon Blanc, premier du quatuor de guerrier. Peu de surprise dans les choix de notre héroïne de ce côté-là, il faut dire qu'elle est à présent déterminée à être autre chose qu'une spectatrice, en danger qui plus est, dans son histoire.
La dernier partie de ce tome va se concentrer principalement à leur visite dans le village du Dragon Blanc. Ce qui m'a déçue quelque peu, c'est la facilité déconcertante avec laquelle Ki-Jae, alias Hakuryu le Dragon Blanc, rejoint le petit groupe. J'avais également eu ce sentiment lors de mon visionnage de l'anime, craignant que ça ne soit aussi facile à chacune de leur rencontre, tombant ainsi dans la facilité (ce qui au final n'en sera rien pour au moins deux des quatre guerriers). On nous propose également quelques explication sur cette notion de dragon et d'héritage, de quoi mieux comprendre la manière de vivre de ces guerriers aux dons hors norme. Et on peut dire que Ki-Jae a eu au fond beaucoup de chance... même si le fait d'avoir vécu toute sa vie dans une bulle protectrice qu'est son village risque de lui poser quelques souci par la suite.

Concernant les personnages, on continue à suivre Yona et Hak. Si ce dernier change assez peu depuis le début de toute cette aventure, la Princesse de son côté changera radicalement. En effet, maintenant qu'elle a prit conscience de ses faiblesses, elle ne veut plus reste cette jeune fille fragile et décide d'aller de l'avant. C'est la raison pour laquelle elle insistera auprès de Hak afin qu'il lui apprenne à utiliser des armes. Chose que accessoirement le Roi Il ne voulait surtout pas pour sa fille. Néanmoins, la demoiselle saura faire preuve de détermination afin de confirmer son choix. Elle commencera alors son évolution en une princesse guerrière, bien décidée à se venger, mais aussi et surtout à protéger ceux auxquels elle tient, car c'est là que se situe sa réelle motivation. La relation qui unit Yona et Hak continue son petit bonhomme de chemin. On sait depuis le début que leur amitié est l'un des point fort de ce titre, mais peu à peu on sent une tension un peu plus romantique se mettre en place, que ce soit par des paroles ou même quelques gestes. La fangirl en moi a d'ailleurs souris à de nombreuses reprises lors de ces scènes.
L'auteur profite également de cet opus, et par extension de la nouvelle quête dans laquelle se sont lancé nos héros, pour nous proposer de nouveaux personnages dont certains qui vont venir accompagner notre duo, commençant ainsi à former un petit groupe :
- Ik-Soo, le prêtre. Chassé du palais il y a plusieurs années, c'est un jeune homme qui a errer bien longtemps avant de s'établir là où il vit. Il m'a beaucoup fait pensé à un jeune enfant de par ses réactions, maladresses et autre manque de débrouillardises. Néanmoins, c'est un personnage assez gentil qui m'a fait penser à une sorte de grand frère pour plusieurs personnages. J'espère vivement le revoir par la suite.
- Yeon. C'est un jeune garçon qui vit avec Ik-Soo et qui est total opposé. C'est lui qui pourvoit aux besoins du prêtre dans sa vie quotidienne. Il est autodidacte et débrouillard, la preuve en est les différents talents qu'il possède et qu'il nous montrera dans ce premier opus où il apparaît. Dans le flash-back de sa rencontre avec Ik-Soo, on apprendra que son rêve est de voyager et apprendre pleins de choses. C'est pour cette raison qu'on le poussera a accompagné nos héros, et d'un côté vu ses talents, il leur sera d'une grande aide.
- Ki-Jae, Hakuryu le Dragon Blanc. Un jeune homme qui a toujours vécu dans la bulle qu'est son village. Il a été élevé de sorte qu'il se tiennent toujours prêt à accomplir sa mission de dragon dès l'apparition de son maître. Il est en quelque sorte le grand seigneur de son village et cela se ressent parfois sur son comportement. Il ne se fera pas trop prié pour accompagner nos héros dans leur quête, après tout il attend ça depuis qu'il a endossé son titre de Dragon Blanc. Sa relation avec Hak promet d'être explosive.

Enfin, les graphismes reste égaux à eux-même oscillant entre old-school et un style un peu plus actuel. Les petits chibis seront une fois encore de la partie pour apporter une bonne touche d'humour dans des situations un peu plus sérieuse.
Seul petit bémol, le choix de nous proposer Yona et Soo-Won sur la couverture, alors que ce dernier n'apparaît absolument pas dans cet opus (tout juste si son nom est mentionnée), néanmoins l'illustration reste très jolie.


Une suite qui continue la bonne lancée sur laquelle est partie la série. Un univers qui s'étoffe un peu plus et des personnages bien partis pour une longue quête qui, je l'espère, leur donnera un peu plus de fil à retordre que ce qu'il s'est passé au début de cette dernière. Une héroïne en pleine évolution. De nouveaux personnages attachants. Des graphismes toujours aussi réussi.

BANDE-ANNONCE DU MANGA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire