mardi 25 janvier 2011

Le Baiser des Ombres (Merry Gentry, Tome 1) - Laurell K. Hamilton

Titre VO : A kiss of Shadows (Meredith Gentry, #1)
Titre VF : Le Baiser des Ombres (Merry Gentry, #1)
Editeur : Fleuve Noir, Pocket, J'ai Lu.
1ère Edition : 2000 (VO) - 2003 (VF)
Genre : Bit-Lit
Pages : 542


1. Le Baiser des Ombres || 2. La Caresse de l'Aube || 3. L’Éclat Envoûtant de la Lune || 4. Les Assauts de la Nuit || 5. Sous le Souffle de Mistral || 6. L’Étreinte Mortelle || 7. Les Ténèbres Dévorantes || 8. Pêchés Divins || 9. Frisson de Lumière.
Série complète en 9 Tomes.


Il y a plein de gamines qui rêvent de devenir un jour princesse chez les fées mais, croyez-moi, c'est complètement surfait !
A l'agence de détectives Grey, personne ne sait que je suis la Princesse Meredith NicEssus. Cela veut dire que j'ai réussi à cacher ma véritable identité à une tripotée des meilleurs médiums de la ville. Une belle prouesse. Mais mon glamour ne me rend pas immortelle. Et puisque mon cousin veut ma mort, il vaut mieux que je me planque. Le fait que le jeu "Cherchez la Princesse" soit devenu plus célèbre que "Cherchez Elvis" m'a facilité les choses, c'est évident : La Princesse Meredith dansant à Paris, flambant à Las Vegas... Après trois ans, je fais toujours la une de la presse à scandale. Cela dit, à en croire les derniers gros titres, je suis aussi morte que le King.


Laurell K. Hamilton est une auteure que j'aime beaucoup et que j'ai connue grâce à son autre série : Anita Blake. Cette nouvelle série nous éloigne de son univers en nous plongeant dans celui des fées (créatures que j'affectionne tout particulièrement au passage). Aussi, lorsqu'une LC a été organisée sur Livraddict, je m'y suis inscrite sans l'ombre d'une hésitation. Mais au final, je ressort de ce livre avec un avis assez mitigé...
Tout d'abord, j'ai été assez ravie par l'univers féérique que nous dépeint l'auteur, avec l'opposition des Seelies et Unseelies, leurs différentes cours. On apprend beaucoup de choses sur ce peuple à mesure que l'on avance dans la lecture : la structure de ces différentes cours, les pouvoirs que possèdent certains individus (pas tous puisqu'ils sont quasiment unique pour chaque fey), sans bien entendu oublier leur implication dans notre histoire... Là d'ailleurs, j'avoue avoir un peu moins bien accroché à ce dernier, le parallèle avec la seconde Guerre Mondiale ne m'a pas trop trop plu.
Côté personnage, on commence tout doucement avec la rencontre avec notre héroïne ainsi que son entourage proche à l'agence de détective. Vient le tour de certains client pour une de ses affaire et ensuite, on bascule complètement dans l'univers des fey où à mesure que l'on avance on se retrouve face à tout un tas de mâles qui se succèdent les uns aux autres à mesure que l'on suit Merry dans sa rencontre avec sa tante. Bien entendu, on se doute que tout ces beaux mecs seront à la botte de notre petite Princesse, et l'on ne croit pas si bien dire...
Ce qui nous amène droite dans l'histoire en elle-même. Tout commence un peu avec la même sauce que chez Anite, avec une enquête, mais l'ensemble va déboucher sur le véritable but de cette histoire : faire en sorte que Merry profite de son harem de beaux mâles t ce pour avoir un enfant. On se doute donc bien que la série nous amènera à tout un tas de coucherie entre la demoiselle et ses gardes. Bon, d'accord, je le reconnais pour le moment c'est assez soft il n'y en a que 2 et demi qui passent à la casserole (il y en a un qui ne compte que pour la moitié car ce n'était pas tellement prévu... du moins au moment où ça se déroullait).
Au final donc, on retrouve avec grand plaisir le style d'écriture simple et fluide de Laurell K. Hamilton, mais on se demande si l'histoire en elle-même vaudra le coup à la longue. Est-ce que je lirai la suite ? Honnêtement je ne sais pas du tout...


Un premier tome qui pose les bases, mais qui nous laisse dubitatif.

Challenge ABC spécial Bit-Lit/Fantasy : 2/26

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire