mardi 4 juin 2013

Druss la Légende (Drenaï, Tome 4) - David Gemmell

Titre VO : The First Chronicles of Druss the Legend (Drenai Tales, #4)
Titre VF : Druss la Légende (Drenaï, #4)
Auteur : David Gemmell
Éditeurs : Bragelonne, Milady 
1ère Édition : 1993 (VO) - 2002 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 342


1. Légende || 2. Le Roi sur le Seuil || 3. Waylander || 4. Druss la Légende || 5. La Quête des Héros Perdus || 6. Waylander II : Dans le Royaume du Loup || 7. La Légende de Marche-Mort || 8. Les Guerriers de l'Hiver || 9. Waylander II : Le Héros dans l'Ombre || 10. Loup Blanc || 11. Les Epées de la Nuit et du Jour.
Série complète en 11 Tomes.


Son nom est Druss. Garçon violent et maladroit, il vit dans un petit village de paysans situé au pied des montagnes du pays Drenaï. Bûcheron hargneux le jour, époux tendre le soir, il mène une existence paisible au milieu des bois. Jusqu’au jour où une troupe de mercenaires envahit le village pour tuer tous les hommes et capturer toutes les femmes. Druss, alors dans la forêt, arrive trop tard sur les lieux du massacre. Le village est détruit, son père gît dans une mare de sang. Et Rowena, sa femme, a disparu… S’armant de Snaga, une hache ayant appartenu à son grand-père, il part à la poursuite des ravisseurs. Déterminé à retrouver son épouse, rien ne devra se mettre en travers de son chemin. Mais la route sera longue pour ce jeune homme inexpérimenté. Car sa quête le mènera jusqu’au bout du monde. Il deviendra lutteur et mercenaire, il fera tomber des royaumes, il en élèvera d’autres, il combattra bêtes, hommes et démons. Car il est Druss, et voici sa légende…


Avant même d'ouvrir le livre, je connaissait déjà le personnage dont nous allions ici découvrir es aventures : Druss. Ce titre s'inscrit dans la saga de 'Drenaï' dont j'ai déjà ou lire certains tome (même si tous n'ont pas été chroniqué) et notamment 'Légende', celui où j'ai déjà pu rencontrer ce personnages. Dans cet autre livre, nous découvrions la manière dont ce héros a péri. Dans ce nouvel ouvrage, j'ai enfin eu l'occasion de découvrir ce qui était à l'origine de cette légende.
Tout commence dans une région assez reculé de Drenaï où vit Druss, jeune bucheron un peu reclus. Marié à la charmante Rowena, sa vie est somme toute assez simple et lui convient. Mais un jour, alors que personne ne s'y attendais réellement, le village fut attaquer par des pillards : les hommes furent tués sans aucune pitié alors que les femmes furent gardée en tant qu'esclaves. Le jeune homme n'a plus alors qu'un idée en tête : retrouver sa moitié même si pour cela il n'hésitera pas à braver les océans et des armées entières.

L'intrigue est somme toute assez simple. On se retrouve ici avec un jeune homme tout  fait banal qui part en quête de sa dulcinée, le tout sur une toile de batailles et querelles politiques. Rien de bien extraordinaire ma foi. Mais là où l'histoire sa su me convaincre malgré son côté classique fut par le passé de Druss en lui-même. Si aujourd'hui il est un bucheron tout ce qu'il y a de plus simple, le passé de sa famille va bien vite venir se rappeler à lui alors que son père et lui avaient tout fait pour l'oublier.
En effet, la famille de Druss possède une hache (Snaga) qui agit de manière assez mystérieuse sur ses propriétaire. Le premier de cette famille fut responsable de nombreux massacres perpétré sans forcément de raisons particulières : Bardan le tueur à la hache. Il fut détrôner par Bress son propre enfant qui a passé sa vie à vivre sous l'influence de la réputation de son père tout en préservant celle de son propre fils : Druss. Snaga n'est donc pas une arme banale et va tomber entre les mains de Druss et va devenir un instrument indispensable pour sa quête bien qu'il devra lutter contre ce qui habite l'arme. Le jeune homme va alors parcourir de grandes distances afin de retrouver celle qu'il aime tout en essayant de ne pas se perdre lui même. J'ai suivi son voyage avec beaucoup de plaisir et à plus forte raison car il a su me montrer des paysage de l'univers que je ne connaissait pas encore, comme quoi l'auteur réussi toujours à nous en faire découvrir une nouvelle facette.

Mais l'histoire de Druss n'est pas la seule que nous allons découvrir au fil des pages. A plusieurs reprises, l'auteur nous fait de petits détours afin de voir ce qu'il se passe du côté de Rowena ainsi que du côté des gouvernants. Cela nous permet de donner un certain rythme à l'histoire afin de casser un peu la routine de notre héros, tout en nous donnant un aperçu de ce que deviennent d'autres personnages. J'ai également retrouvé avec plaisir Les Trente,  le groupe de moines spécialistes dans l'art de la guerre que j'avais déjà rencontré dans 'Légende', ils ne font ici qu'une apparition assez brève, mais je les ai beaucoup apprécié une fois encore.

En ce qui concerne les personnages, j'ai beaucoup apprécié ma rencontre avec eux. Si dans le fond, on aura beaucoup de cliché, ils joueront tous leur rôle à la perfection et je me suis régalée à les suivre dans leurs aventures. Parmi tout ce que nous rencontrerons, on notera plus particulièrement :
- Druss, notre héros. A l'origine, c'était un jeune homme plutôt bougon qui avait peu d'ami. Un caractère assez fort malgré tout et ma foi un sang assez chaud. La seule personne avec qui il a pu faire preuve réelle de tendresse est Rowena même si leur relation n'a pas commencé de la manière dont on s'y attendait. Mais c'est un amour sincère qu'il éprouve pour elle, ce qui explique pourquoi il est prêt à tout pour la retrouver. Lorsqu'il va entre en possession de Snaga, son caractère va changer peu à peu sans qu'il s'en rende réellement compte : l'influence de l'arme maudite sera de plus en plus importante sur lui et il aura beaucoup de mal à s'en défaire.
- Rowena, l'épouse de Druss. enlevée par des pillards avant de devenir esclave et même compagne d'un ennemi. C'est une jeune femme adorable que j'ai été ravie de rencontrée. Un demoiselle pleine de douceur et généreuse comme pas deux. Elle aime beaucoup son époux et grâce à lui elle a pu vivre une vie tranquille... malgré le don qu'elle possède. Un don qui a su me charmer et qui a eu le mérite d'offrir à cette dame son propre combat. J'ai quand même un peu regretté ce qui est arrivé alors qu'elle l'avait trop utilisé. Je trouve qu'elle ne méritait pas ce qui lui arrivait. Mais dans le fond, elle s'en est pas trop mal tirer.
- Sieben, le Maître des Sagas. C'est le premier véritable ami, si l'on peut dire ainsi, que se fera Druss lors de sa quête. C'est un coureur de jupon invétéré mais également un homme sur qui l'on peut compter en cas de besoin. Et ça on peut dire qu'il sera utile. Mais dans le fond, il reste un simple poète qui n'a qu'une seule envie : devenir célèbre et que l'on se souvienne de lui.
D'autres personnages viendront s'ajouter à l'histoire mais ce sont réellement les seuls qui m'auront marqué. Cependant, j'ai beaucoup apprécier également Michanek le champion qui prendra soin de Rowena, Eskodas le jeune archer rompu à l'art de la guerre, Bodasen le fin stratège, Vintar le jeune prête fraîchement débarqué dans l'ordre des Trente. Tous m'ont convaincue et ont permit à Druss de vivre sa légende d'une façon qui a su me charmer.

Enfin, le style de l'auteur m'a une fois encore transporté. On ne peut pas dire que c'est un style réellement riche, mais son contenu nous suffit à nous immerger totalement dans son univers. (Le seul point que je déplorerais éventuellement serait l'absence d'une cartographie en début d'ouvrage pour mieux cerner l'univers d'autant plus que les personnages sont amenées à voyager, mais c'est un sentiment commun à tous les livres de la saga et qui dans le fond n'est qu'un détail). Le style en lui-même est très centré sur l'action et les dialogues, et pour le coupon arrive ainsi à avoir une histoire très rythmé et dont on est curieux de voir la suite.
Je suis très contente d'avoir pu rencontré une nouvelle fois Druss, mais cette fois-ci à l'aube de sa légende, dont j'ai déjà connu la fin.


Une intrigue attrayante et assez bien mené. Des personnages que l'on suit avec grand plaisir même s'ils sont un peu absent. Un style captivant et rythmée qui nous entraîne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire