mardi 11 juin 2013

Portrait d'un Starter (Starters, Tome 0.5) - Lissa Price

Titre VO : Portrait of a Starter : A unhidden Story (Starters and Enders, #0.5)
Titre VF : Portrait d'un Starter (Starters, #0.5)
Auteur : Lissa Price
Éditeur : Robert Laffont [Collection R] (EBook Uniquement)
1ère Édition : 2012 (VO) - 2012 (VF)
Genre : Dystopie, Science Fiction, Young Adult, Nouvelle
Pages : ~ 24


0.5. Portrait d'un Starter || 1. Starters || 1.25. Portrait d'un Marshall || 1.5. The 3rd Unhidden Story || 2. Enders.
Série complète en 2 Tomes + 3 Nouvelles.


Une nouvelle exclusive pour découvrir l'univers de la série événement STARTERS, la nouvelle étoile noire de la dystopie.
Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps...


En début d'année, je découvrais 'Starters' qui fut pour moi un coup de cœur.  Pour patienter en attendant la sortie du dernier tome, et aussi pour progresser un peu lors du challenge du Week-End à 1000. Finalement ce fut un expérience assez sympa que cette lecture.

L'histoire prend place juste avant le début de 'Starters' alors que Callie vit encore en compagnie de Tyler et Michael dans leur refuge. Alors que la demoiselle s'absente, Michael nous dévoile une part de lui-même mais aussi de Callie au travers de sa passion pour le dessin. En effet, le jeune homme est en train de dessiner un portrait de la demoiselle lorsque celle-ci s'absente sans aucune explication. Le jeune homme va alors la suivre pour terminer son sœur, tout en nous décrivant ce qu'est un Starter... à sa manière.
Dans le fond, cette nouvelle aurait pu constituer un chapitre du livre qui suit à part entière. J'ai trouvé assez intéressant de nous donner une premier approche de cet univers de cette manière. Et pour le lecteur qui connait déjà un peu la série, je trouve que c'est assez intéressant de nous l'offrir du point de vu d'un personnage secondaire. L'auteur en profite ainsi pour nous détailler un peu mieux ce que sont réellement les Starters sans pour autant que cela soit un redite du roman en lui-même. Dans le fond, c'est une démarche qui m'a plu et je regrette de ne pas l'avoir lu avant le roman (encore que cela ne gâche pas grand chose je trouve).
La Société Prime Destination est également présente, mais pour le moment, nous ignorons encore ce qu'il s'y trame réellement. Si Michael ne comprend pas trop. Le lecteur, lui, va bien vite faire le rapprochement.

Le personnage de Michael nous apparaissait un peu dans le roman comme effacé et secondaire. Ici l'auteur lui fait la part belle. On le rencontre un peu mieux et on commence à voir les prémices de certains éléments qui vont suivre au niveau de ses relations avec son entourage. Son côté artiste a su me convaincre et pour le coup, il m'a plus plu dans cette nouvelle que dans le roman où ceci est un peu mis de côté.
Concernant Callie, je n'en parlerais pas davantage ici puisque c'est elle qui fait office de personnage secondaire dans cette nouvelle. Elle nous apparaît cependant très secrète au fil de cette courte histoire. Et les descriptions d'elle que nous allons lire ne seront que celle faite à partir du portrait dessiné par son colocataire. Une manière assez originale d'amener la chose.

Enfin, Lissa Price nous offre ici une nouvelle raconté dans un style bref et relativement bien rythmée. J'avoue n'avoir eu qu'un seul regret une fois ma lecture terminée : celui de ne pas pouvoir enchaîner sur autre chose. Le style d'écriture est assez simple et se laisse lire avec grand plaisir. L'auteur arrive à nous donner (encore) envie de lire le premier opus, rien que pour savoir ce que fait réellement son héroïne dans cette nouvelle.


Une jolie nouvelle qui sert d'introduction à la saga, dont on découvre les prémices. Un personnages secondaire à l'origine qui devient le principal et inversement. Un style d'écriture qui donne envie de découvrir la suite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire