mardi 7 janvier 2014

L’Équation Amoureuse (Cœurs Vaillants, Tome 1) - Nina Rowan

Titre VO : A Study in Seduction (Daring Hearts, #1)
Titre VF : L’Équation Amoureuse (Cœurs Vaillants, #1)
Auteur : Nina Rowan
Editeur : Milady Romance [Pemberley]
1ère Edition : 2012 (VO) - 2014 (VF)
Genre : Romance Historique
Pages : 395


1. L’Équation Amoureuse || 2. La Partition Amoureuse || 2.5. 'Twas Night before Mischief || 3. La Vocation Amoureuse.
Série Complète en 3 Tomes + 1 Nouvelle.


Le vicomte Alexander Hall a fait l’acquisition d’un médaillon dans une boutique de prêteur sur gages. Il ne se doute pas une seule seconde que cet objet rare a une valeur sentimentale aux yeux de la ravissante Lydia, qui a un don incroyable pour les mathématiques. En bon gentleman, Alexander devrait lui restituer ce bijou de famille sans rien demander en échange. Mais il est curieux de voir jusqu’où est capable d’aller cette intrépide beauté à l’intelligence remarquable.


Lu dans le cadre du Ladies Club, 'L’Équation Amoureuse' est le premier tome d'une nouvelle série de romance historique.
Nous y faisons la connaissance de Lydia, une jeune femme à l'esprit brillant et tout particulièrement dans le domaine des mathématiques, qui va rendre visite à Alexandre Hall, vicomte, afin que ce dernier lui restitue un médaillon qu'il aurait obtenu par erreur. Sans grande surprise, il y aura un refus par notre cher noble mais la jeune femme est loin d'avoir dit son dernier mot. Il vont être amenés à se rencontrés à plusieurs reprises tout d'abord à cause de ce médaillon, et par la suite pour de toutes autres raisons.

Dans cette jolie petite romance, Nina Rowan prend le pari de faire rimer les mots romantique et mathématique. Et je dois reconnaître qu'elle y réussi plutôt bien. A la lecture du résumé de ce titre, on se doute sans grande surprise que la romance qui va se trouver au cœur de cet opus va concerner Lydia et Alexander. Si l'issu n'est en soi pas surprenante, nous allons avoir droit à de nombreux rebondissements autour de ce joli petit duo. Je doit d'ailleurs avouer que la manière dont elle apparaît a su me surprendre ainsi que vis à vis de son déroulé, qui mine de rien ne ressemble pas forcément aux classiques du genre. Je trouve juste dommage que cela soit peut-être un peu trop rapide. Après, je dois avouer que nos deux protagonistes sont très bien assortis, donc au final ça passe plutôt bien.
Quand je parle de rapidité, je n'exagère pas d'un pouce puisque Alexander arrivera directement à penser mariage dans la seconde moitié du titre. C'est là que les choses vont commencé à se gâter dans la mesure où Lydia nous cachera un certain secret. Au tout début du roman, je pense que je ne me serais jamais douter de quoi il en retournait, mais une fois que l'on connait un peu mieux les personnages, c'est sans grande surprise que l'on se doute de la vérité que cache l'apparence de Lydia. Néanmoins, j'ai été assez curieuse de découvrir la réaction de certains, et surtout Alexander, lorsque la vérité éclaterait, et là je dois dire que le vicomte a su me surprendre. Je ne m'étais pas forcément attendue à pareille réaction ce qui a fait monter le jeune homme dans mon estime, davantage que ce qu'il n'étais déjà.
Lydia est une mathématicienne émérite et à ce titre, l'auteur en profite pour ponctuer son texte de diverse théorie... qui malheureusement m'ont plus ennuyée qu'autre chose. L'idée en soi n'était pas forcément mauvaise, bien au contraire de voir Lydia tenter de mettre en équation les relations amoureuses est quelque chose d'original, mais ces équations et théorèmes se révèles très complexe. Personnellement, avec mon pauvre niveau de maths de Bac ES, j'étais totalement larguée. Un peu dommage donc, mais finalement la lecture n'est pas gâcher (et puis qui sait certains éléments parleront davantage à d'autres).
En parallèle des aventures de Lydia, nous allons également suivre un peu ce qui va arriver à Jane, sa cadette, en ce qui concerne une correspondance secrète. J'ai été très curieuse de découvrir qui se cachait derrière ces lettres et finalement ne me suis pas trompée tant que cela lors des révélations. En effet, une fois qu'il fut question du passé de Lydia, tout est devenu facile.
Le contexte est peu présent dans le début du roman, mais il fera prendre à l'intrigue une tout autre direction à la fin du roman. En effet, nous apprenons qu'une guerre Anglo-russe se profile à l'horizon. notre cher vicomte va se retrouver un peu plus que concerné de part ses origines. Au final, c'est un fond qui n'apporte pas grand chose d'entrée de jeu mais qui sera un peu plus important par la suite. Je suis d'ailleurs curieuse de savoir si l'on va suivre l'évolution de cette situation géo-politique dans les prochains opus.

En ce qui concerne les personnages, je les ai trouvé très agréables, et j'ai pris beaucoup de plaisir  tant à les rencontrer qu'à suivre leurs aventures :
- Lydia, l'héroïne, est une jeune femme avec un esprit brillant. Elle excelle dans les mathématiques et a su se forger son petit nom dans ce domaine masculin. C'est une jeune femme déterminée qui sait ce qu'elle veut. Elle est de plus très habile pour échafauder des plans afin d'arriver à ses fins, même s'ils ne se passent pas comme prévue. Ses sentiments envers Alexander arriveront un peu sur le tard mais elle aura du mal à les accepter pleinement à cause de son passé qui mine de rien la hante quelque peu.
- Alexander, vicomte de Northwood. Il fait partie d'une fratrie de 5 enfants et est celui qui tente de redorer le blason de sa famille suite au scandale causé par sa mère. C'est un homme pour qui l'honneur et la famille sont le plus important. Sa rencontrer avec notre héroïne va venir bouleverser son quotidien et lui ouvrir un peu plus le cœur.
- Jane, la cadette de Lydia. Une demoiselle d'une dizaine d'année qui sait apporter beaucoup de fraîcheur dans cette histoire. Je me suis régalée en lisant les passages où elle apparaissait. Finalement, elle sera un élément clé de l'intrigue. J'espère de tout cœur que nous allons la retrouver prochainement (qui sait, pourquoi pas un tome qui lui est consacré ?)
- Sebastian, un des frères d'Alexander. Et celui dont il est le plus proche. C'est un virtuose du piano qui se laisse vivre. Il fait un peu plus office de personnage secondaire dans cet opus, mais il sait être là pour donner des conseils à son frère. Il me tarde de lire le prochain opus de la série qui lui est consacré, car c'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié.
- Talia, la sœur d'Alexander. Une demoiselle qui m'a un peu fait penser à Jane. Elle apporte la joie dans la maison des Hall à chacune de ses apparitions. C'est une jeune femme un peu rêveuse qui va se lier d'amitié avec Lydia. Elle n'hésitera pas non plus à donner à nos deux héros quelques petits conseil en matière d'amour, chose que j'ai beaucoup apprécié. Le troisième opus de la série lui est consacré et j'ai lui aussi hâte de le lire.
- Mrs Boyd, la grand-mère de Lydia et Jane. C'est une femme assez rigide qui dirige la famille Kellaway depuis la disparition des parents de notre héroïne. Elle nous apparaît assez froide au premier abord mais c'est principalement grâce à elle que nous allons mieux comprendre les réticences de Lydia à s'engager réellement. Par la suite, elle deviendra un peu plus chaleureuse.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est très agréable à lire dans son ensemble. Nous suivons les aventures des différents protagoniste en alternant les points de vue, ce qui nous apporte un autre regard sur l'histoire. Je trouve juste un peu dommage la complexité des théorie mathématique qui cassent le rythme du texte à mon sens. Mais globalement, le titre reste très bon.


Une jolie romance qui a su faire rimer romantique et mathématiques. Une intrigue passionnante bien qu'on arrive à deviner ce que cache certains personnages. Des protagonistes que l'on se plait à suivre et dont on a hâte de découvrir la suite des aventures. Un style d'écriture sympathique malgré la complexité de certains passages.
Enfin, je tenais à remercier les Editions Milady Romance et plus particulièrement le Ladies Club de m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.
Sortie le 24 Janvier 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire