vendredi 16 mai 2014

Le Zoo Pétrifié (Les Carnets de Cerise, Tome 1) - Joris Chamblain & Aurélie Neyret

Titre VF : Le Zoo Pétrifié (Les Carnets de Cerise, #1)
Auteurs : Joris Chamblain & Aurélie Neyret
Editeur : Soleil [Métamorphose]
1ère Edition : 2012
Genre : Bande Dessinée, Aventure, Jeunesse
Pages : 70


1. Le Zoo Pétrifié || 2. Le Livre d'Hector || 3. Le Dernier de Cinq Trésors || 4. La Déesse sans visage.
Série en cours.


"Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... 
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."


'Les Carnets de Cerise' est une série de bande-dessinée sur laquelle je m'étais à plusieurs reprises arrêter en librairie, jusqu'à finir par craquer pour les deux opus déjà sortis (et dont le second a été accessoirement primé cette année à Angoulème). Je dois dire que ce fut une très jolie lecture et je pense que je ne tarderais pas trop à lire le tome qui suit.

L'histoire nous est racontée par la jeune Cerise, une demoiselle d'une dizaine d'année, qui rêve de devenir romancière. Alors qu'elle construit ne cabane dans les arbres avec ses amies, elle va remarquer un mystérieux monsieur qui sort recouvert de peinture de la forêt dans laquelle notre héroïne construit sa petite demeure forestière. Elle va alors mener son enquête, qui lui apportera son lot de surprise.
L'intrigue de ce premier opus est absolument adorable. Cerise est une demoiselle que j'ai adoré rencontrée.Je reconnais que j'avais ma petite idée sur ce que faisait l'homme dans la forêt et ce n'était pas tellement ce à quoi je m'attendais, mais une bonne surprise quand même. La manière dont l'histoire nous est racontée est tout aussi agréable. Elle commence sous la forme d'un carnet, d'où le titre de la série, où notre héroïne se présente ainsi que son entourage. La présentation est celle d'un carnet tenue par un enfant, tant par le vocabulaire employé que les dessins ou encore l'écriture. Puis, on bascule sur une bande-dessinée plutôt classique dans laquelle vont s'immiscer les dessins enfantins de la demoiselle. On a ainsi l'impression de naviguer entre un carnet et une histoire plus ancré dans le réel, ce qui donne un certain rythme à ce premier opus. J'ai trouvé ça plutôt original et qui change de la bande dessinée classique.

Cerise est une petite demoiselle tout à fait adorable. Débrouillarde et ingénieuse, elle n'hésite pas à mettre en oeuvre ce qu'elle peut pour arriver à ses fins. Et oui, la vie d'un enfant est aussi faite de contrainte. C'est une grande rêveuse où le lecteur peut aisément se retrouvé puisque nus avons tout comme elle, eu des rêves dans notre vie. Sa relation avec sa mère m'a beaucoup plu malgré les petites cachotteries de la demoiselle, mais au final c'était pour la bonne cause. La mère parlons-en un peu. Si elle se cantonne à un rôle plutôt secondaire, elle représente assez le portrait d'une maman de notre époque : elle élève sa fille seule (aucun indice concernant le papa de Cerise, dommage mais ce sera peut-être pour plus tard) et surtout la protège des autres et de ce qui pourrais lui nuire.
Concernant les personnages secondaires, ils nus sont surtout présentés dans les premières pages lors que Cerise nous les présente. Le point positif, c'est qu'on les connait rapidement ainsi que leur background, mais pour le coup, ils m'ont paru un peu sous exploités, aussi bien les amies de notre héroïne que la romancière qui vit près de chez elle et avec qui elle entretien un certaine amitié. Le personnage secondaire qui sera le plus mis en avant sera le fameux homme couvert de peintures qui a une histoire plutôt joli, puisqu'elle tourne autour de lui. De tous, je pense que c'est lui à qui profite le plus le volume parmi les personnages autres que Cerise.

Graphiquement parlant, j'ai été complètement charmée par ce titre. A l'image de la couverture les dessins, sont tout simplement magnifique. Des traits plutôt fins et délicats qui nous offrent ainsi une histoire tout en douceur. Les pages concernant le fameux carnet sont ce à quoi l'on s'attend de la parti d'une enfant d'une dizaine d'année : un écriture un peu maladroite, pleins de petits dessins, des photos et autres images pour illustrer les propos... Au final, un très belle réussite graphique.


Un très beau premier tome réussi aussi bien du point de vue de l'histoire que des dessins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire