samedi 27 juin 2015

L'Elue (Kushiel, Tome 2) - Jacqueline Carey

Titre VO : Kushiel's Chosen (Kushiel's Legacy, #02)
Titre VF : L'Elue (Kushiel, #02)
Editeur : BragelonneMilady
1ère Edition : 2002 (VO) - 2009 (VF)
Genre : Fantasy
Pages : 826


1. La Marque || 2. L'Elue || 3. L'Avatar.
Série complète en 3 Tomes. 

Série spin-off (suite) : Imriel.


Vendue par sa mère alors qu'elle n'était qu'une enfant, Phèdre nó Delaunay a appris l'histoire, la théologie, la politique, les langues étrangères et les arts du plaisir, sous l'égide d'un brillant mentor qui, seul entre tous, a su reconnaître la marque rouge ornant son œil - le signe de Kushiel qui lui vaut d'éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance - afin de devenir une courtisane accomplie... mais aussi une espionne de talent. Ayant déjoué, au prix de nombreux sacrifices, un complot menaçant d'engloutir sa patrie, elle doit de nouveau affronter les nombreux ennemis qui menacent le royaume. Car, si le peuple d'Angelin aime la jeune reine sur le trône, d'autres dans l'ombre ne pensent qu'à lui ravir la couronne... Et les comploteurs qui sont parvenus à échapper à la colère des puissants ont plus que jamais soif de pouvoir et de vengeance ! Récit plein de grandeur, de luxuriance, de sacrifice et de conspirations machiavéliques, La Marque dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques trahis et assiégés, de seigneurs de guerre barbares, de traîtres grandioses... vu par les yeux d'une héroïne comme vous n'en avez jamais rencontré !


Il y a près de 6 ans maintenant, je découvrais l'univers de Kushiel avec le premier opus de la série. C'est avec beaucoup de plaisir mais aussi d'appréhension que j'ai finalement décidé de lire cette suite.
L'histoire va une fois de plus nous emporter auprès de Phèdre no Delauney devenu Comtesse de Montrève. Cette dernière décide de renouer avec le service de Naamah qu'elle a délaisser pour les intrigues de cour dans le premier opus. En temps que proche de la Reine, Phèdre va très vite renouer avec ses talents d'espionne afin de sauver une fois de plus la couronne de Terre d'Ange, qui semble à nouveau menacée par Melisende, portée disparue.

J'ai passé près d'un mois et demi à lire ce titre (bon, je l'avoue, j'avais d'autres lectures à côté aussi), mais ce fut malgré tout une très bonne lecture. Ma plus grosse appréhension touchait surtout mon retour dans cet univers. Vu la date de ma précédente lecture, j'avais peur de me perdre dans cette suite, mais finalement ce retour s'est plutôt bien passé. En effet, le glossaire des personnages en début de livre m'a bien aidé resituer certains protagonistes que j'avais un peu perdu de vue depuis le temps. De même, durant les premiers chapitres de ce tome, l'auteur nous dissémine pas mal d’éléments concernant les événements qui ont précédés. J'ai beaucoup apprécié ces piqûres de rappel qui m'ont même donné la sensation de na pas avoir lu le premier opus il y a si longtemps que ça.
L'intrigue a su me tenir en haleine tout au long du roman. La construction de cette dernière se fait surtout autour du nouveau complot qui menace la royauté de Terre d'Ange. Ce dernier se construit tout au du roman. En lisant ce roman, je me suis un peut prêtée au jeu que nous propose l'auteur en essayant de découvrir qui se cachait derrière tout ça et comment notre héroïne allait une fois de plus l'empêcher d'arriver à son terme. Les péripéties qui vont tomber sur notre héroïne tout au long de ces 800 et quelques pages ont su me tenir en haleine. Il faut dire que l'auteur ne va pas l'épargner : échapper de justesse à la mort, emprisonner sur une île-prison, capturée par des pirates... Jacqueline Carey a su ici rivaliser d'originalité et à donner me donner envie de savoir ce qu'il va advenir à Phèdre, et ses compagnons que l'on perd un peu de vue au cours de l'intrigue cependant.
L'aspect politique de l'univers reste bien présent dans ce nouvel opus et prend par ailleurs un peu trop le pas sur le reste. A certains moment, ça m'a paru devenir très lourd avec quelques difficultés à suivre à une ou deux reprises. Entre les alliances actuelle ou anciennes, les rivalités nouvelles ou pas... Il est parfois difficile de cerner l'ensemble des liens que les différents royaumes ont entre eux. Mais pour le coup, ce trop pleins de liens nous permet par moment de mieux cerner les tournant et aboutissant de chacune des décisions prises par certains personnages.
Il ne faut également pas perdre de vue que Phèdre est une courtisane et surtout une servante de Naamah, c'est-à-dire (pour ceux qui ne connaîtraient pas l'univers de la série) qu'elle travaille dans le domaine des plaisir charnel, sans oublier son côtéanguissette qui fait qu'elle éprouve du plaisir dans la douleur. Le sexe sera donc présent dans ce tome comme il le fut dans le précédent. Néanmoins, on nous propose une version assez édulcoré comparé à ce que l'on trouve dans la littérature de nos jours, pas besoin de vous faire un dessin. En effet, ces scènes sont racontés de manière assez brèves mais sans tomber dans le cliché de la littérature érotique classique voire dans la vulgarité. On nous propose ainsi des scènes empreintes de beaucoup de sensualité plus qu'autre chose. On ne perdra pas également de vu qu'ici ce n'est pas forcément du sexe pour du sexe, mais chacune des relations de notre héroïne ne sera pas choisi au hasard dans son aventure.
Si le premier opus nous permettait principalement de découvrir Terre d'Ange ainsi que les territoires Skaldiques, l'auteur profite de ce nouvel opus pour faire une nouvelle fois voyager son héroïne. On nous propose ainsi de découvrir la Serenissima un royaume qui ressemble fortement à l'Italie que nous connaissons dont la ville de Venise qui l'a fortement inspiré. Mais ce n'est pas seulement ce lieu qui nous est proposé. En effet, nous allons également voyager dans un second pays qu'est l'Illyrie, un peu un peu plus reculé et moins fastueux que ceux que nous connaissons déjà. L'auteur agrandi ainsi son univers et nous offre de bons moments de découvertes que j'ai beaucoup apprécié.

Les personnages qui ne sont proposé ici sont très nombreux. Comme je l'ai dit un peu plus haut, le roman s'ouvre sur un glossaire à leur sujet. Vu la quantité de personnages, il a été le bienvenue pour moi dans la mesure où il nous permet de nous éclairer sur certains liens qui peuvent passer à la trappe, mais qui arrive néanmoins à cacher parfaitement certaines révélations du roman. C'est sur ce point que j'ai été bluffée.
Phèdre, notre héroïne, ne sera pas pardonnée dans ce roman. Elle va continuer à se forger une certaine personnalité au cours de ce roman et surtout des péripéties qu'elle va vivre. Mais ce qui a su principalement attiré mon attention c'est sa relation avec son cassilin : Joscelin. En effet, une certaine relation lie ces deux personnages qui vont tantôt se rapprocher tantôt s'éloigner durant une bonne partie du roman. Si la fidélité et le devoir enchaîne Joscelin à la jeune femme, c'est plutôt un sentiment affectueux qui se jouera du côté de Phèdre. Leurs séparations seront assez nombreuses durant cette nouvelle histoire, mais j'avais bon espoir de les revoir ensemble à un moment ou l'autre, des retrouvailles qui m'ont énormément plu et que j'attendais avec plus qu'impatience.
Ceci dit, il faut noter que les personnages secondaires ne seront pas pour autant délaisser. Certes l'histoire va principalement se concentré sur Phèdre, mais l'auteur arrive à prendre le parti de développer un peu mieux les background de certains personnages qui vont jouer un certain rôle dans cette intrigue.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur a su une fois de plus me transporté dans son univers. Il reste cependant assez dense tant il est riche. On nous propose beaucoup de descriptions et une évolution un peu lente de l'histoire. Néanmoins, cela nous permet d'avoir toutes les cartes en main pour cerner non seulement l'univers mais aussi ce que les choix et actions des personnages impliquent. C'est en très grande partie cette densité qui explique le fait que j'ai passé énormément de temps à lire ce titre, mais pour autant je n'ai été lassée à aucune moment, ma curiosité a toujours été la plus forte.


Une intrigue plus que prenante et riche en rebondissement. Un aspect politique un peu trop poussé qui prend le risque de lasser le lecteur. Des, personnages nombreux mais sacrément bien développé qu'ils soient principaux ou pas. Un style d'écriture riche et dense, mais qui donne envie de poursuivre l'aventure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire