09/09/2016

Cinder (Les Chroniques Lunaires, Tome 1) - Marissa Meyer

Titre VO : Cinder (Lunar Chronicles, #1)
Titre VF : Cinder (Les Chroniques Lunaires, #1)
Auteur : Marissa Meyer
Editeur : 12-21/ Pocket Jeunesse
1ère Edition : 2011 (VO) - 2013 (VF)
Genre : Science-Fiction, Dystopie, Young Adult
Pages : 414


0.5. Il était une fois... Cinder || 0.6. The Little Android || 1. Cinder || 2. Scarlett || 2.5. L'Armée de la Reine || 3. Cress || 3.1. Carswell's Guide to Being Lucky || 3.5. Levana || 4. Winter.
Hors-Série : Stars Above.
Série Complète en 4 Tomes + 5 Nouvelles + 1 Recueil de Nouvelles (Ce dernier contient également les nouvelles mentionnés ci-dessus ainsi que d'autres inédites).


A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.


Après m'être régalée avec la nouvelle préquelle de cette série, il était donc logique que je me lance enfin dans le premier opus. Et le moins que l'on puisse dire c'est que j'ai passé un super moment et que je suis ravie que certaines de mes copinautes aient réussi à me faire craquer.

Ce premier tome prend place quelques mois après la fin de la nouvelle 0.5, Cinder est resté dans sa nouvelle famille, où elle est traitée comme une moins que rien chargée de ramenée de l'argent afin de faire vivre sa belle-mère et ses demi-sœurs. Un matin, dans son atelier elle se voit confier la réparation d'un androïde par un mystérieux inconnu qui n'est autre que le Prince Kai lui-même. Dès lors, leurs routes vont se croiser à de nombreuses reprises, le tout avec pour toile de fond la pandémie qu'est la Létumose qui va encore une fois touché les proches de la jeune fille, ainsi que la situation géopolitique de la Terre qui va se retrouver mise à mal par l'empire lunaire dirigé par la Reine Levena, bien décidée à faire main basse sur toujours plus de pouvoir.
L'intrigue de ce premier tome a su me transporter d'un bout à l'autre. L'auteur réussi un mélange parfait entre différents genres avec une assez belle harmonies. Nous allons ainsi plongé dans un univers futuriste voire dystopique, quelques éléments de fantastique le tout sur fond de conte de fées. L'un dans l'autre chacun de ses éléments est dosé de très bonne façon mais aussi et surtout raccordé aux autres avec brio Je pense que c'est pour moi ce qui fait la plus grande force du roman. L'auteur arrive ainsi à nous proposer un récit à nulle autre pareil.  Le côté futuriste sera en premier lieu donné par notre héroïne elle-même, Cyborg depuis plusieurs années, chose qu'elle a parfois du mal à vivre. De la même manière, la technologie de Néo-Beijing (tout comme le reste de la Terre et même de la Lune) est extrêmement bien développé avec beaucoup d'informatisation/mécanisation, la présence de nombreux robots. Je reconnaît qu'à l'origine, je ne suis pas spécialement une fan de science-fiction, et pourtant j'ai réussi à adhéré parfaitement à tout ça. Je pense que c'est surtout du aux quelques touches de fantastique et contre de fées que j'ai surtout adoré le récit. La magie sera un peu présent dans le récit par le biais du peuple des lunaires. En effet, ces derniers sont capable de manipulation mentale sur les humains, ce qui est en partie à l'origine de la distance entre les deux peuples (et pas seulement la distance physique entre les deux planètes). La Reine Levana sera un parfait exemple de ce pouvoir d'ailleurs.
En revanche, j'ai trouvé l'aspect conte de fées un peu plus en retrait dans cet opus. Tout tournera autour du fameux bal organisé par la famille royale de Néo-Beijing, dont j'attendais beaucoup au vue de ce que les personnages en disaient. Cependant, j'ai trouvé que c'était beaucoup de bruit pour pas grand chose, ce que j'ai trouvé un peu dommage car il y avait vraiment un bon potentiel.
L'intrigue va donc suivre Cinder d'un bout à l'autre du récit. Si déjà dans la nouvelle, elle ne menait pas une vie si tranquille que ça. Cet opus confirmera cette tendance. Il faut dire qu'entre les persécutions de sa famille, la Létumose qui va la toucher de près, la querelle Terre-Lune où elle va se retrouver mêlée malgré elle... et bien plus encore. Le récit va donc nous offrir tout un tas de rebondissement toujours plus captivant les uns que les autres. A mesure que j'avançait dans le roman, plus j'avais envie d'en savoir plus, et je n'ai pas été déçue. J'ai d'ailleurs très envie à ce jour de découvrir le prochain opus de cette série consacré à une nouvelle héroïne... même si je m'attendais à ce que ce soit une autre qui soit mise en avant dans le prochain tome. Cependant, j'ai malgré tout un léger bémol à donner à l'histoire, rien de méchant en soi, mais il y a certains éléments qui sont quelque peu prévisible voire parfois clichés. Je trouve dommage que l'auteur ait finalement décidé de prendre cette facilité. Après, ça reste pardonnable car ce ne sont pas forcément des éléments primordiaux... du moins au vue de ce qu'il va se passer dans ce premier tome.
On notera une toute petite note de romance dans l'histoire. Si ça reste très léger et pas forcément perçu par tout le monde, j'ai trouvé ça très doux et joli. Aucune réelle conclusion ne nous est apporté de ce côté là une fois la dernière page tourné, mais je pense que ça fera partie des fil rouge de la série sur lequel, tout comme les autres, j'ai envie de savoir comment ça va se terminer.

Au niveau des personnages, l'auteur nous propose une assez joli palette, que ce soit au niveau des personnages principaux comme des secondaires ou de ceux qui le sont encore moins. J'ai pris beaucoup de plaisir à les rencontrer à suivre leurs aventures. Nous retrouverons donc :
- Cinder, l'héroïne de ce premier tome. Devenue à moitié cyborg suite à un accident, la demoiselle a encore et toujours du mal à accepter cette situation. Sans surprise, elle ne supporte plus la pression que lui met sa belle-mère sur le dos, aussi n'aspirera-t-elle qu'une seule chose : la liberté... surtout lorsque le seul membre de sa famille qui l'appréciait ne sera pas présent. Elle saura également se montrer courageuse lorsque la situation l'exigera tout en essayant de se préserver, ce qui n'est pas une mince à faire. Mais par moment, elle saura aussi nous montrer quelques instant de fragilité, la rendant aussi humaine que n'importe qui.
- Le Prince Kai. Héritier de l'empire asiatique, c'est un jeune homme qui a grandi avec une cuillère en or dans la bouche. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, il sera bien loin de se comporter comme tel. La preuve en est ses différentes escapades incognito (enfin plus ou moins quand on voit le super déguisement qu'il a) au sein de la capitale. Néanmoins, il saura aussi faire preuve de maturité lorsque le moment sera venu pour lui d'endosser la couronne et toutes les responsabilité qui vont avec.
- La Reine Levana. Souveraine de la Lune, elle jouera un rôle plutôt important dans le récit malgré ses apparitions quelque peu sporadiques. Pour moi, c'est un personnages qui cache un grand potentiel et sur lequel j'aimerais en savoir davantage. Dire qu'il va me falloir attendre un bon moment avant de pouvoir me plonger dans le tome qui lui est consacré. Dans ce premier opus, elle se profile comme un des personnages appartement au camp de l'ennemi au vue de ce qu'elle souhaite. Elle est également un personnage royal et elle saura le montré de par son côté imbu d'elle-même et exigeant.
- La famille de Cinder sera également bien présente dans le récit. Adri, la belle-mère, sera à l'image de la marâtre du conte sur laquelle elle est basé : autoritaire, régnant d'une main de fer sur la famille et privilégiant ses filles plus que tout. Pearl, la fille aînée sera elle encore bien calqué sur le personnage du conte qu'elle représente, à l'inverse de Peony la cadette. Cette dernière se montrera d'une gentillesse sans égale avec sa demi-sœur et ce malgré tout ce qui va s'abattre sur elle par la suite. c'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié.
Les personnages secondaires ne seront pas en reste, mais il serait difficile de tous les nommés. Cependant, chacun d'eux aura une place dans le récit, jouant un rôle dans l'intrigue afin de la faire avancer dans un sens comme dans l'autre.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur est plutôt agréable même s'il reste assez simple. Le récit est fluide et se laisse lire très rapidement. Et ce ne sont pas les chapitres nombreux et peu long qui vont contredire ça. Les descriptions, actions et dialogues sont employés de manière assez équilibrés de sorte qu l'on nous propose un récit bien rythmé et captivant.

Un mélange réussi de trois genre de récit, parfaitement dosés : un aspect futuriste bien construit, une magie intrigante et un conte de fées bien exploité. Une intrigue addictive et riche en rebondissement. Dommage que certains éléments se devinent aisément. Une touche romantique qui sait apporter de la douceur. Des personnages variés et exploités d'une très bonne manière. Un style d'écriture simple mais efficace.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire