mardi 14 juin 2016

Eos - G. D. Arthur

Titre VF : Eos
Auteur : G. D. Arthur
Editeur : Mnémos
1ère Edition : 2016
Genre : Fantasy
Pages : 350


Eos, adolescent orphelin, quitte la mère-patrie pour le Val-de-la-lune avec son oncle et ses amis, alors que dans les hautes sphères, les oracles prédisent que les Ombres sont en mouvement. Eos et sa colonie sont victimes d'une attaque par des créatures monstrueuses. Le jeune homme se révèle un combattant sans pitié et fait une rencontre bouleversante, celle de la reine déchue Ouraorc. Entre la noirceur d’un Glen Cook, la finesse et l’humour d’un Pratchett, G.D. Arthur nous offre un roman détonnant, véritablement unique.
EOS, le sombre destin d’un jeune poète épris de liberté, une tragédie douce-amère, mêlant action, suspense et amours libertaires. Eos est un jeune homme utopiste et volontaire, dont le destin bascule à tout jamais, au grand dam de ses compagnons et de ses amours…
La colonie où vit Eos, dans le Val-de-la-lune, oscille entre durs travaux et fêtes chaleureuses, jusqu’au soir maudit où elle est sauvagement attaquée par des créatures monstrueuses… Eos se révèle alors un combattant sans pitié. Il est loin de se douter qu’il va rencontrer, ce jour-là, son destin.


La fantasy est un gare que, vous le savez, j'affectionne tout particulièrement. Aussi ai-je été plus que ravie lorsque ce titre a rejoint ma bibliothèque grâce à un concours organisé par Karline. Aussitôt réceptionné, aussitôt lu...

Nous faisons la connaissance d'Eos, une jeune adolescent qui voyage en compagnie de ce qui lui reste de famille et de la communauté à laquelle ils appartiennent. Ces derniers voyage jusqu'à leur terre promise, situé dans un val paradisiaque où ils vont s'établir. Mais ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est qu'il allaient finir par se faire attaquer par un peuple sauvage : celui des Ouraorcs. Violence et bataille vont donc devenir le lot quotidien de notre jeune héros, lui qui était destiné à devenir un poète va se retrouver à la tête de ceux qui vont essayer d'arranger les choses avec l'ennemi.
L'intrigue, si elle n'en reste pas moins assez simple, a su malgré tout me plaire. J'ai apprécié découvrir de quelle manière les Sociétaire (nom de la communauté à laquelle appartient Eos) ont voyagé, se sont installé, ont trouvé leur quotidien et ce jusqu'à ce que les Ouraorcs débarquent. On voit aussi leur équilibre basculer du tout au tout, ce qui va faire évoluer les personnages restant. En effet, la mort et la violence seront de la partie, deux éléments qui vont faire changer les habitants et le regard que certains d'entre eux vont porter sur les autres. J'ai beaucoup apprécié cette transition qui va s'effectuer tout en douceur. Mais on notera malgré tout au bout d'un moment, que derrière tout ce qui arrivera aux sociétaire quelque chose avec de plus grands enjeux va peu à peu se dessiner. Et je dois reconnaître que c'est réellement à cet instant que le récit à su me tenir en haleine tant j'était curieuse de découvrir qui tirait les ficelles, mais aussi et surtout dans quel but.
En ce qui concerne l'univers fantasy dans lequel on évolue, je l'ai trouvé assez simple là encore. A l'exception des créatures qui vont attaquer la communauté et de la religion, très peu d'élément vont venir se démarquer dans ce récit. Et je dois reconnaître que seul le premier m'a paru utile au récit. Le côté religieux aurait pu être exploité d'une manière différentes et qui aurait pu servir davantage à l'intrigue. Ce n'est pas en soi un élément qui m'a beaucoup gêné, mais je trouve ça plutôt dommage de ne pas en user davantage au vu du potentiel.
On notera enfin, un peu de romance dans le récit avec un petit triangle amoureux qui en est un sans en être un. Mais qui m'aura laissé quel que peu sceptique par moment quand aux personnages engagés (deux cousins avec la même fille, mais qui le vient bien donc bon...). En revanche, il ne m'a pas paru plus utile que cela, hormis l'apport d'une petite touche de douceur par moment associé à du réconfort pour les personnages en question, donc pourquoi pas.

En ce qui concerne les personnages, nous allons principalement nous concentrer sur le jeune Eos. Orphelin, il vit avec son oncle et son cousin depuis la perte de sa famille. Sa vie est relativement tranquille alors qu'il la partage entre les tâches du quotidien et son côté artiste... sauf qu'au fil des pages et de ses aventures, il va se voir contraint de s'endurcir au point de devenir un guerrier, alors qu'il ne se destinait absolument pas à cette voie. J'ai beaucoup apprécié de voir l'évolution du jeune homme tout au long du récit.
Mais Eos sera plutôt bien accompagné dans son histoire avec les Sociétaire parmi lesquels il va évoluer. Si certains d'entre eux s'entendent bien avec lui, ce ne sera pas le cas de toute la communauté. Cette dernière regroupe des gens tout de horizon et de divers profils, ce qui sera l'occasion pour l'auteur de nous offrir des scènes plutôt animés et qui permettront à l'histoire d'avancer.
On notera également que dans l'ombre, se profile une magouille au niveau de haute sphère des royaumes dans lesquels les personnages vivent et ce qu travers de personnages un peu plus tertiaires qui feront d'assez brèves apparitions, mais suffisante pour que le lecteur en soi intrigué à mesure qu'il avance dans le récit.

Enfin, le style d'écriture de l'auteur m'a quelque peu dérouté. Globalement, il reste assez simple, mais entrecoupés de nombreuses "cassures" dans la manière dont il est construit. L'auteur a voulu donner à son histoire un certain rythme., ce qui marche plutôt bien globalement. Mais j'avais vraiment du mal à avancer dans ma lecture du fait de ces cassures qui par moment revenait en arrière ou se démarquait de ce que l'auteur était en train de raconter. De ce fait, j'ai eu beaucoup de mal à avancer dans le lire durant les premiers chapitres (qui soit dit en passant étaient assez long), ce n'est qu'en insistant réellement que j'ai finalement réussi à me raccrocher à l'histoire et à arriver à la fin du roman.


Une intrigue et un univers plutôt simple, mais qui sont relativement bien exploités, nous offrant ainsi un récit plutôt bon. Un "triangle amoureux" bien exploité quoique par forcément indispensable. Un héros que l'on prend plaisir à voir évoluer et changer. Des personnages secondaires très différents qui apportent tous un petit quelque chose. Un style d'écriture particulier avec lequel j'ai eu beaucoup de mal.

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la fantasy aussi mais je n'en lis pas souvent. Je commence à voir ce titre un peu partout sur les blogs. Pourquoi ne pas tester. :) ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai beaucoup apprécié dans l'ensemble, même si j'ai eu beaucoup de mal avec le style d'écriture. Après, l'intrigue reste plutôt classique je trouve.

      Supprimer
  2. Je pense que je lis trop de fantasy pour vraiment apprécier. Je recherche un peu plus d'originalité maintenant. Et surtout, j'ai du mal avec les triangles amoureux, du coup, je pense passer mon tour pour celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis ce roman n'est effectivement pas fait pour toi pour le manque d'originalité. Le côté triangle amoureux, c'est plus un réel ménage à trois qu'une véritable triangle en fait, mais j'ai eu un peu de mal avec pour ma part.

      Supprimer